Singapour ne couvrira plus les frais d'hospitalisation des patients COVID-19 qui ont refusé la vaccination.

1 596

Singapour ne couvrira plus les frais médicaux des patients atteints de Covid-19 qui sont éligibles pour être vaccinés contre le virus mais ont choisi de ne pas le faire, dit le représentant du ministère de la Santé.



"À partir du 8 décembre, nous commencerons à facturer les patients atteints de Covid-19 qui ont refusé de se faire vacciner"Le ministre a déclaré dans un communiqué. Ceux qui ne sont pas éligibles aux vaccins seront exemptés de cette règle. Les enfants de moins de 12 ans feront également exception à la règle. Singapour continuera de couvrir les frais des patients partiellement vaccinés jusqu'au 31 décembre pour leur donner le temps de faire leur deuxième dose, a indiqué le ministère de la Santé.

L'annonce est intervenue alors que le nombre de cas graves, qui concernaient principalement des personnes non vaccinées, se stabilisait, mais reste élevé, a indiqué le ministère. Sur les quelque 280 lits de soins intensifs pour les patients de Covid, 134 ne sont pas vaccinés, a déclaré Janil Puthucheary, un haut responsable, lors d'une conférence de presse.

Singapour a vacciné plus de 80% de la population, dépassant la plupart des autres pays. Mais le nombre de cas graves a mis tellement de pression sur le système de santé de Singapour que les responsables disent qu'ils augmenteront la capacité totale des hôpitaux de 2500 4.000 à XNUMX XNUMX lits d'ici la fin novembre.

La plupart des patients atteints de Covid, qui sont vulnérables à une maladie grave et nécessitent des soins intensifs, sont des personnes âgées de 60 ans et plus, a déclaré M. Puthucheary. Au moins 6% des personnes âgées de 60 ans et plus à Singapour n'ont pas encore reçu de vaccins, selon le ministère de la Santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.