Plus d'un million de citoyens européens obtiennent le « certificat numérique COVID de l'UE »

0 256

Plus d'un million de citoyens européens ont obtenu "Certificat numérique COVID de l'UE" puisque sept États membres de l'UE ont commencé à délivrer le document, le 1er juin. Le 7 juin également, l'Espagne et Suisse ont commencé à utiliser le certificat, et d'ici la fin de cette semaine, la Lituanie rejoindra la liste.

Les chiffres ont été révélés par le commissaire européen à la Justice Didier Reynders avant le vote d'hier au Parlement sur le certificat, au cours duquel - en séance plénière - le règlement sur le "Certificat numérique COVID de l'UE" a été approuvé par 546 voix contre 93 et ​​51 abstentions. Il a souligné que, jusqu'à présent, plus d'un million d'Européens ont reçu le "certificat numérique COVID de l'UE".

Plus d'un million de citoyens européens ont obtenu le "Certificat numérique COVID de l'UE".

Le « certificat numérique COVID de l'UE » a été créé par l'UE dans le but de rétablir la liberté de voyager en Europe, qui est arrêtée depuis plus d'un an depuis que la pandémie a éclaté dans le monde. Jusqu'à présent, Les certificats sont délivrés par neuf pays - Bulgarie, Croatie, République tchèque, Danemark, Allemagne, Grèce, Lituanie, Pologne et Espagne. Les autres pays sont techniquement prêts à se connecter au portail EUDCC, à l'exception de la Finlande, de la Hongrie, de Malte, de la Suisse et de la Norvège, qui sont en phase de test.

Le document sera délivré pour trois catégories de personnes:
- Personnes vaccinées (avec une ou deux doses)
- Ceux qui se sont remis du virus
- Ceux avec un résultat de test COVID-19 négatif

Commentant davantage le nombre de certificats délivrés jusqu'à présent, le commissaire Reynders a déclaré que plus les pays commencent à délivrer des certificats à l'avance, mieux c'est d'éviter une demande de certificats qui ne peut pas être satisfaite début juillet. .

Lors de la séance plénière d'hier, au cours de laquelle le Parlement a donné son feu vert au règlement de l'UE sur les certificats numériques COVID, les députés ont également réussi à parvenir à un accord avec les États membres pour les empêcher d'imposer des restrictions de voyage supplémentaires aux titulaires de certificat, telles que la quarantaine, l'auto- l'isolement ou les tests.

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.

Ce site utilise Akismet pour réduire les spams. Découvrez comment vos données de commentaire sont traitées.