Vous achetez chez eMAG, Journées de la mode, elefant.ro, Libris.ro via nos liens d'affiliation et aider à financer le site airlinestravel.ro. Cela ne vous coûte rien de plus, mais cela nous aide à développer ce projet. Merci!

Vols annulés ou retardés ? >>Demander une indemnisation MAINTENANT<< pour un vol retardé ou annulé et vous pouvez recevoir jusqu'à 600 € d'indemnisation !

Sept États membres de l'UE ont déjà commencé à utiliser le « certificat numérique COVID de l'UE »

0 637

Le système de l'Union européenne, chargé de vérifier les éléments de sécurité contenus dans les codes QR de tous les certificats COVID numériques de l'UE, est entré en service le 1er juin. Sept États membres de l'UE ont déjà commencé à utiliser le passeport numérique, un mois avant la date limite de mise en œuvre "Certificat numérique COVID de l'UE".

Depuis le 1er juin, la Bulgarie, la République tchèque, le Danemark, l'Allemagne, la Grèce, la Croatie et la Pologne se sont déjà connectés au système et ont commencé à délivrer les premiers certificats de voyage de l'UE COVID-19, tandis que certains pays ont décidé de se connecter à l'UE. système que lorsque toutes les fonctions au niveau européen seront mises en œuvre.

Sept États membres de l'UE ont déjà commencé à utiliser le « certificat numérique COVID de l'UE ».

Selon un communiqué de presse de la Commission européenne sur cette étape, plusieurs pays rejoindront le système dans les jours et semaines à venir. Le 10 mai, 22 pays - y compris la Roumanie - avoir testé avec succès le système informatique qui facilite la génération Certificats numériques COVID UE, la transmission de dispositifs de sécurité qui permettent la vérification, la centralisation dans la passerelle européenne et la validation des codes QR par les autres États membres de l'Union européenne.

Sept-états-ont-commencé-à-utiliser-Certificat-1

Le règlement s'appliquera à partir du 1er juillet. D'ici là, l'accord politique du 20 mai doit être formellement adopté par le Parlement européen et le Conseil. Après l'entrée en vigueur du règlement, il y aura une période de mise en place progressive de six semaines, au cours de laquelle les États membres - qui ont besoin de plus de temps - commenceront à délivrer des certificats. Parallèlement, la Commission apportera un soutien technique et financier aux États membres à cet égard.

La commissaire à la santé et à la sécurité, Stella Kyriakides, a quant à elle insisté sur le fait qu'il est important que les États membres mettent en place des systèmes nationaux dans les semaines à venir afin que le système puisse être pleinement opérationnel à temps pour la saison estivale.

La Commission européenne a eu l'idée de créer le certificat numérique COVID de l'UE pour faciliter la libre circulation en toute sécurité des citoyens de l'UE pendant la pandémie de COVID-19. L'idée a été dévoilée le 17 mars, après quoi, ce jour-là, la Commission a travaillé en étroite collaboration avec les États membres pour créer un passeport numérique qui serait accepté par tous les pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.