Les Pays-Bas ont levé les restrictions de voyage pour plusieurs pays européens et 7 pays tiers

0 1.223

Le gouvernement néerlandais a décidé d'autoriser l'entrée aux Pays-Bas pour les résidents de plusieurs pays qui sont actuellement considérés comme des «pays sûrs» en raison du faible nombre de cas de COVID-19 enregistrés sur leur territoire la semaine dernière. À partir du 15 mai, les citoyens de cinq pays européens - la Finlande, l'Islande, l'Irlande, Malte et le Portugal - pourront entrer aux Pays-Bas pour le tourisme, ainsi que les résidents de la région nord de la mer Égée de la Grèce et des îles Baléares espagnoles.

En même temps, les voyages non essentiels étaient autorisés pour les arrivées en provenance des sept pays tiers suivants: Australie, Israël, Nouvelle-Zélande, Rwanda, Singapour, Corée du Sud et Thaïlande. Les arrivées en provenance de Chine continentale, Hong Kong et Macao seront également autorisées dès que la Chine lèvera les restrictions d'entrée pour les voyages en Europe.

Les voyageurs arrivant aux Pays-Bas de l'un des pays énumérés ci-dessus, ainsi que des îles des Caraïbes - qui sont sous l'autorité du Royaume des Pays-Bas - Aruba, Curaçao, St Maarten, Saba et St Eustatius, ne seront pas tenus de présenter un résultat négatif d'un test PCR et ils n'auront même pas besoin d'être mis en quarantaine.

Les Pays-Bas ont levé les restrictions de voyage pour plusieurs pays de l'Union européenne et de l'espace Schengen, mais aussi pour sept pays tiers.

«Si vous venez d'un pays où le risque de contracter le COVID-19 est faible (un pays sûr), vous ne devriez pas avoir un résultat de test PCR négatif lorsque vous voyagez aux Pays-Bas. Vous ne serez pas non plus obligé de vous isoler lors de votre entrée sur le territoire des Pays-Bas. ", note les autorités néerlandaises dans un avis publié.

Dans le même temps, le gouvernement a décidé d'autoriser les arrivées de pays n'appartenant pas à la liste verte, qui doivent se rendre aux Pays-Bas pour des raisons critiques, telles que la maladie, le décès ou la naissance d'un parent. Actuellement, les Pays-Bas ont arrêté tous les voyages à destination / en provenance de l'Inde, de l'Afrique du Sud et des pays d'Amérique centrale et du Sud en raison de la propagation de nouvelles variantes plus dangereuses du COVID-19 dans ces pays.

L'interdiction restera en vigueur jusqu'au 1er juin et comprend les pays suivants: Argentine, Bolivie, Brésil, Chili, Colombie, République dominicaine, Équateur, Guyane française, Guyane, Inde, Panama, Paraguay, Pérou, Afrique du Sud, Suriname, Uruguay, Venezuela .

Les Pays-Bas ont imposé des restrictions strictes à l'entrée dans le pays depuis que de nouvelles variantes du virus COVID-19 ont commencé à se propager dans le monde.

En raison de ces restrictions, le secteur du tourisme a le plus souffert. Beaucoup ont appelé les autorités à assouplir davantage les restrictions, tandis que le Conseil néerlandais du tourisme et des conventions (NBTC) a présenté une proposition visant à créer une bulle de voyage entre les Pays-Bas, la Belgique et l'Allemagne, ce qui faciliterait les déplacements entre ces pays. Trois territoires si l'introduction Passeports de vaccination COVID-19 sera retardé.

Les Pays-Bas sont actuellement le 21e pays au monde avec le plus grand nombre de cas de coronavirus détectés à ce jour (1.600.993). 205.658 17.456 d'entre eux sont toujours actifs, tandis que XNUMX XNUMX autres personnes infectées ont perdu la vie à cause du virus.

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.

Ce site utilise Akismet pour réduire les spams. Découvrez comment vos données de commentaire sont traitées.