Grèce - la destination la plus réussie en juillet et août

0 63

Les vols internationaux vers des destinations européennes en juillet et août ont atteint moins de 40 % des niveaux d'avant la pandémie. Les pays les moins touristiques sont la France, l'Italie et le Royaume-Uni.

Les pays qui ont fait le plus mal sont ceux qui dépendent le plus du tourisme, comme la France et l'Italie, et ceux qui ont imposé les restrictions de voyage les plus complexes et les plus drastiques, comme le Royaume-Uni, qui n'a atteint que 14.3% par rapport au niveau enregistré dans le même période en 2019.

La Grèce a été le pays vainqueur au cours des mois de pointe de cette saison estivale, atteignant 86% des arrivées en 2019, a révélé l'étude menée par ForwardKeys. Chypre a gagné 64.5%, la Turquie 62% et l'Islande 61.8%. Les statistiques ont montré une amélioration par rapport au niveau de l'année dernière de 26.6%, lorsque - en raison de la pandémie de Covid-19 - il était nécessaire d'imposer des restrictions de voyage.

Les perspectives sont tout aussi sombres, car le nombre de réservations a diminué vers la fin de la saison.

La Grèce et l'Islande ont été parmi les premiers pays à déclarer qu'ils accepteraient des visiteurs qui avaient été complètement vaccinés et/ou auraient pu être testés négatifs pour la PCR ou démontré leur rétablissement après Covid-19.

A l'exception des compagnies low-cost, les vols intra-européens ont représenté 71.4% des arrivées, contre 57.1% en 2019. De plus en plus et concentre son attention sur les villes et les attractions touristiques, il a été mis en évidence dans les classements des meilleurs et des plus faibles. destinations locales.

Le nombre de voyageurs qui ont choisi Londres comme destination de vacances était extrêmement faible, Londres atteignant le bas de la liste des villes européennes les plus fréquentées, ne faisant que 14.2% des arrivées en 2019. En tête de liste se trouve Palma, qui a enregistré 71.5. % des niveaux en 2019 et Athènes, porte d'entrée des îles grecques, avec 70.2 %.

Les destinations de loisirs étaient les destinations les plus populaires.

Les villes suivantes, avec les meilleures performances, étaient Istanbul - 56.5%, Lisbonne - 43.5%, Madrid - 42.4%, Paris - 31.2%, Barcelone - 31.1%, Amsterdam - 30.7% et Rome - 24.2%.

Les destinations de loisirs les plus touristiques étaient Héraklion et Antalya, qui ont dépassé les niveaux d'avant la pandémie de 5.8% et 0.5% respectivement. Ils étaient suivis par Thessalonique - 98.3%, Ibiza - 91.8%, Larnaca - 73.7% et Palma - 72.5%. Le Portugal a connu une forte baisse en juin lorsque la Grande-Bretagne a inscrit le pays sur la liste jaune. L'Espagne avait également moins de touristes fin juillet, lorsque l'Allemagne a mis en garde contre tout sauf l'essentiel.

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.