COVID-19 Daily - 15 septembre 2021 : Vladimir Poutine est en auto-isolement ; Le Royaume-Uni commencera la vaccination avec la dose trois ; le vaccin ne provoque pas de fausses couches

0 362
  • Le président russe, Vladimir Poutine s'est auto-isolé à Moscou après que des cas ont été détectés dans son entourage immédiat, a déclaré le porte-parole du Kremlin.
  • Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, a annoncé le début d'un programme de rappel. L'annonce intervient après que les scientifiques ont approuvé la vaccination des écoliers âgés de 12 à 15 ans. Un programme de vaccination à grande échelle a également été mis en place. Ainsi, seront vaccinés :
  1. Tous les adultes de plus de 50 ans et ceux qui travaillent dans le Service national de santé et de bien-être
  2. Toute personne âgée de plus de 70 ans ou considérée comme « en danger » sera prioritaire
  3. Seuls les vaccins à ARNm produits par Pfizer-BioNTech et Moderna seront fournis
  4. Les tests PCR pour les touristes seront abandonnés
  • Mardi est le dernier jour de vaccination des agents de santé en France. Les vaccins obligatoires pour les médecins et les infirmières ont été introduits au début de l'été et à partir d'aujourd'hui, les agents de santé peuvent se voir arrimer avec un salaire ou se voir refuser l'entrée au travail s'ils ne sont pas vaccinés. Le puissant syndicat français CGT s'oppose aux règles obligatoires sur les vaccins et marche aujourd'hui.

Le nombre d'infections a doublé dans la province du Fujian, dans le sud-est de la Chine. Les autorités chinoises ont rapidement introduit de nouvelles mesures restrictives, notamment des restrictions de voyage. L'objectif est d'arrêter la propagation du virus.

  • 1 enfant sur 10 en Israël présentait des symptômes persistants après la guérison du COVID-19, bien que ce nombre ait diminué de plus de la moitié au fil des mois, selon une enquête du ministère israélien de la Santé. En juin, le ministère a mené une enquête téléphonique auprès de 13.834 3 parents d'enfants âgés de 18 à 19 ans qui s'étaient rétablis de l'infection au COVID-11.2, leur demandant s'ils présentaient des symptômes persistants, notamment un essoufflement, une léthargie et une perte d'odorat et de goût. L'enquête a montré que 1.8 % des enfants présentaient des symptômes après la guérison. Le chiffre est tombé entre 4.6 et XNUMX% six mois après la guérison.
  • Les Centers for Disease Control and Prevention des États-Unis mettent en garde contre les voyages en Afghanistan, en Albanie, en Serbie, au Belize et en Lituanie et quatre autres destinations en raison de préoccupations liées au COVID-19. Le CDC a relevé le permis de voyage à "Niveau 4 : Très élevé » pour neuf destinations, disant aux Américains qu'ils devraient éviter de se rendre dans certains endroits. Les destinations comprennent également Grenade, Saint-Kitts-et-Nevis, Slovénie et Maurice.
  • Les fausses couches ne se produisent pas plus souvent chez les femmes enceintes qui reçoivent un vaccin à ARNm, selon une nouvelle étude. Les chercheurs ont analysé les données de huit systèmes de santé américains sur 105.446 6 femmes qui ont eu un avortement avec une grossesse entre 19 et 12.4 semaines. Dans l'ensemble, XNUMX % des femmes ont fait une fausse couche, mais le risque dans le mois suivant la vaccination n'était pas différent de celui de celles qui n'avaient pas été vaccinées.
  • Le gouvernement ukrainien a décidé d'introduire des « passeports vaccins » COVID-19 pour vérifier le statut vaccinal des citoyens, a annoncé lundi le ministère de la Santé. Les passeports permettront aux cinémas, gymnases, théâtres et piscines de fonctionner. A condition que tous les visiteurs et au moins 80% du personnel des lieux soient vaccinés.
Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.