Conditions d'entrée en Suède: présentation du test PCR négatif au COVID-19

0 1.120

URGENCE: Non. Le risque de propagation de l'infection dans la communauté est toujours évalué par les autorités suédoises comme étant «très élevé», le grade le plus élevé.



RESTRICTIONS D'ENTREE EN SUÈDE: 

À partir de 6h2021 le 00 février 00, tous les ressortissants étrangers se rendant au Royaume de Suède doivent présenter à la frontière un test avec un résultat négatif pour l'infection par le virus SRAS-CoV-2, effectué cu maximum 48 heures avant l'arrivée (attention à ne pas embarquer!). 

Le strict respect de la période de validité du test est obligatoire.Dans la pratique, il existe des situations dans lesquelles la police suédoise n'a pas autorisé l'entrée de personnes ayant présenté un test négatif dont la validité dépassait même de 15 minutes l'intervalle autorisé de 48 heures maximum avant l'arrivée. en Suède. 

Les types de tests acceptés contre le virus SARS-CoV-2 sont les suivants: PCR, antigène ou LAMP. Pour que le test soit considéré comme valide, les informations suivantes doivent être inscrites sur le certificat: le nom de la personne testée, la date et l'heure de l'échantillon, la méthode de test (PCR; antigène ou LAMP), le résultat du test et les données de l'émetteur. Les langues acceptées pour la présentation du test sont: l'anglais, le suédois, le danois et le norvégien.

En cas de non-respect du test ou de non-respect des conditions ci-dessus, l'entrée dans le Royaume de Suède sera refusée.

La mesure s'applique à tous les types de déplacements: aérien, routier, maritime et ferroviaire.

Les catégories de personnes suivantes sont exemptées de la mesure obligatoire de présentation d'un test avec un résultat négatif pour l'infection par le virus SRAS-CoV-2:

  • les personnes jusqu'à 18 ans (mineurs);
  • les personnes résidant dans le Royaume de Suède (depuis au moins un an et qui peuvent le prouver en présentant une preuve d'enregistrement auprès de l'administration fiscale suédoise ou par un autre document, par exemple un permis de séjour);
  • les travailleurs frontaliers, soumis à des tests réguliers (au moins une fois par semaine);
  • les personnes impliquées dans un transport médical;
  • transporteurs de marchandises et autres catégories de personnel dans le secteur des transports;
  • les personnes qui déménagent pour des raisons familiales urgentes;
  • les personnes ayant besoin d'une protection internationale ou pour d'autres raisons humanitaires;
  • les personnes soumises à une intervention médicale ou à d'autres types de soins médicaux dans le Royaume de Suède qui ne peuvent être retardées;
  • navigateurs (marins);
  • le personnel impliqué dans la coopération policière internationale, les opérations douanières ou de sauvetage.

Les autorités suédoises recommandent vivement que tout le monde soit isolé

Les autorités suédoises recommandent également vivement à toutes les personnes, quelle que soit leur nationalité, qu'elles soient ou non exemptées de passer le test du virus SRAS-CoV-2 qui arrivent au Royaume de Suède, de s'isoler et d'éviter les contacts sociaux pendant une période de sept jours et d'effectuer un nouveau test le cinquième jour. La recommandation d'isolement s'applique également aux personnes vivant avec des personnes arrivant en Suède.

Les autorités suédoises recommandent aux personnes appartenant à l'une des catégories ci-dessus, qui sont exemptées de la mesure obligatoire de présenter un test avec un résultat négatif pour l'infection par le virus SRAS-CoV-2, d'effectuer un test soit avant le voyage, soit dès que possible Peu de temps après l'arrivée, isolez-vous en évitant les contacts sociaux pendant 7 jours et testez à nouveau le cinquième jour.

L'entrée de toutes les personnes (à l'exception des ressortissants suédois) voyageant de Norvège, du Royaume-Uni ou du Danemark vers la Suède est interdit jusqu'au 31 mars 2021, y compris pour les personnes en transit (la liste des exceptions se trouve ci-dessous). 

Toutes les entrées inutiles sur le territoire suédois de ressortissants d'États non membres de l'Union européenne (UE), de l'Espace économique européen (EEE) et de la Confédération suisse ont été suspendues. La mesure est valable jusqu'au 31 mars 2021 et n'inclut pas un groupe de 7 pays tiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.