La République tchèque met à jour les listes : le Portugal, Chypre et les îles Baléares sont sur liste rouge

0 1.364

A partir du 12 juillet, le Portugal, Chypre et les îles Baléares espagnoles seront placés sur la liste rouge de la République tchèque en raison de la situation épidémiologique sur leur territoire, ont annoncé les autorités. Le ministère tchèque de la Santé a également rappelé qu'à partir du 1er juillet, les mêmes règles s'appliquent aux voyageurs qui décident de voyager en provenance de pays figurant sur les listes rouge et rouge foncé.

Les personnes revenant de ces pays doivent remplir un formulaire d'arrivée avant d'arriver dans le pays et effectuer un test d'antigène ou de PCR. À votre arrivée sur le territoire tchèque, vous devez vous isoler et effectuer un deuxième test PCR ou antigénique, au plus tôt le 5e jour de l'arrivée, mais au plus tard le 14e jour.

"Dans le cas d'un voyage en République tchèque par voie terrestre, avec votre propre voiture, il n'est pas nécessaire de passer un test avant le début du voyage, mais il est obligatoire de passer un test PCR au plus tôt le 5ème jour et au plus tard le 14e jour après l'entrée sur le territoire de la République tchèque. L'auto-isolement est nécessaire jusqu'à ce que le résultat soit connu ", est indiqué dans le communiqué de presse émis par le ministère.

La République tchèque met à jour les listes : le Portugal, Chypre et les îles Baléares sont entrés dans la liste rouge.

Sur la base des données disponibles auprès du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC), la liste mise à jour comprend également les pays nouvellement inscrits sur la liste rouge, tels que la Bosnie-Herzégovine, le Monténégro, le Canada, le Kosovo et la Lettonie.

Pays à faible risque ou pays sur liste verte comprennent la Belgique, la Bulgarie, la Croatie, le Danemark, l'Estonie, la Finlande, la France, l'Islande, l'Italie, le Liechtenstein, la Lituanie, la Hongrie, Malte, l'Allemagne, la Norvège, la Pologne, l'Autriche, Saint-Marin, la Roumanie, la Grèce, la Slovaquie, la Slovénie, la Suède, la Suisse, l'État de la Cité du Vatican et la région portugaise de Madère.

Pays tiers sur la liste verte ce sont l'Australie, Hong Kong, Israël, le Japon, la Corée, le Canada, le Liban, Macao, la Nouvelle-Zélande, Singapour, les États-Unis, la Thaïlande, l'Albanie, la Serbie, la Macédoine du Nord et Taïwan. En revanche, les pays qui figuraient sur la liste orange et ont récemment été ajoutés à la liste verte sont l'Andorre, l'Irlande, le Luxembourg, Monaco, les Pays-Bas et les Açores.

Les voyageurs arrivant dans les catégories verte et orange sont tenus de remplir un formulaire d'arrivée et de fournir le résultat négatif d'un test PCR ou antigénique, qui ne doit pas être effectué plus de cinq jours avant d'arriver en République tchèque. Les voyageurs entièrement vaccinés qui arrivent dans le pays 14 jours après le rappel, ainsi que ceux qui se sont rétablis de la maladie, n'ont pas d'exigences de quarantaine et de test, à condition qu'ils présentent le certificat à l'arrivée.

L'institution décourage les voyages dans les pays liste noire en raison d'un risque extrêmement élevé d'infection par des mutations du coronavirus. Cette catégorie comprend le Botswana, le Brésil, l'Inde, l'Afrique du Sud, la Colombie, le Lesotho, le Malawi, le Mozambique, la Namibie, le Népal, le Paraguay, le Pérou, la Russie, le Swaziland/Eswatini, la Tanzanie (y compris Zanzibar et Pemba), la Tunisie, la Zambie et le Zimbabwe.

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.