Air New Zealand reprend ses plans de vols sans escale vers New York

0 70

Cela fait presque un an que le vol inaugural sans escale d'Air New Zealand devait décoller de l'aéroport d'Auckland pour New York - en octobre 2020. Finalement, cet itinéraire a été reporté en raison de la pandémie de Covid-19, mais KIWI a repris les réservations pour ces vols.

Les vols emblématiques NZ1 et NZ2, la route de 14.200 XNUMX km, devaient devenir non seulement la plus longue route d'Air New Zealand et l'un des vols commerciaux les plus longs au monde, à peine plus court que le service Qantas de Perth à Londres.

Le vol entre Auckland et New York devait être opéré avec un Boeing 787-9 à configuration unique, qui procurait des revenus plus élevés avec un nombre réduit d'employés. Cependant, Air New Zealand n'a pas abandonné ses vols directs au départ de New York et pense que le vol sans escale aura de nombreuses attractions post-pandémiques, évitant les escales et gardant les passagers détendus dans les avions Dreamliner, en toute sécurité.

Plans futurs. Air New Zealand larguera des Boeing 777-300ER dans les années à venir.

"Nous reviendrons certainement sur des vols directs vers New York", a déclaré le PDG d'AirNZ, Greg Foran. "Nous considérons l'Amérique du Nord comme un élément essentiel de nos activités internationales et nous sommes impatients de la mettre en place et de la mettre en service dès que possible. Nous pensons que cela va générer une forte demande."

Air New Zealand larguera des Boeing 777-300ER dans les années à venir. La société utilisera à la place des avions Boeing 787 Dreamliner - qui sont plus économes en carburant - pour toutes les liaisons long-courriers vers l'Asie et l'Amérique du Nord.

Le transporteur compte sept Boeing 777-300ER et 14 Boeing 787-9 dans sa flotte, mais remplacera deux 777-300ER d'ici 2025 par les deux premiers des 8 Boeing 787-10 déjà commandés. Les 5 777-300ER restants seront retenus au sol à l'arrivée de l'avion Dreamliner "Dash 10".

Qantas a également l'intention de revoir ses plans abandonnés pour le projet Sunrise, qui consistait à utiliser la flotte d'avions très long-courriers Airbus A350-1000 pour des vols records de Sydney, Melbourne et Brisbane à New York, Londres, Paris et Francfort. Qantas a déjà confirmé que Sydney sera la ville de lancement des premiers vols du projet Sunrise "Une fois les voyages internationaux rétablis".

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.