Les compagnies aériennes européennes critiquent la mesure de l'UE visant à réduire la validité du certificat numérique COVID-19 de l'UE à 9 mois

0 411

Le représentant des compagnies aériennes européennes, Airlines for Europe (A4E), a appelé les gouvernements de l'UE à refuser d'introduire de nouvelles restrictions de voyage et à maintenir la liberté de circulation dans les 27 pays de l'Union européenne.

Dans un communiqué, A4E a réagi durement à la décision de la Commission européenne de raccourcir la validité des certificats de vaccination et de demander une troisième dose (dose de rappel) afin de maintenir un statut vaccinal complet afin de pouvoir voyager dans les 27 pays.

En outre, Airlines for Europe (A4E) a salué la proposition d'abolir la liste blanche à partir de mars 2022. Selon l'autorité, ce changement améliorera la prévisibilité pour les voyageurs internationaux qui planifient leurs voyages en établissant des règles claires sur les exigences de voyage.

Cependant, A4E n'est pas d'accord avec la classification de codage couleur ECDC. Selon le communiqué de presse, selon le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC), les restrictions de voyage n'affectent pas la propagation du COVID-19 en Europe. Ainsi, la mise en œuvre du système de codage couleur est inutile et les gouvernements devraient imposer des règles d'entrée basées sur le statut vaccinal des voyageurs.

récemment, L'ECDC a déclaré que la situation du COVID-19 dans les 27 pays est pire que jamais. Sur la base de la récente déclaration, l'Agence européenne de la santé a montré que la plupart des États membres de l'UE - Autriche, Belgique, République tchèque, la moitié de la Bulgarie, Croatie, Estonie, Irlande, Islande, Pologne, Pays-Bas, Lettonie, Lituanie, Grèce, Hongrie , Liechtenstein, Slovénie et Slovaquie - figurent actuellement sur la liste rouge foncé.

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.