Les autorités grecques imposent un test COVID-19 négatif à tous ceux qui souhaitent entrer en Grèce au poste frontière de Promachonas.

2 3.297

Au cours des dernières 24 heures, 29 personnes entrées en Grèce ont été détectées avec COVID-19. Ce qui a conduit à une réunion d'urgence des autorités grecques. Les Grecs étaient effrayés par le nombre croissant de nouveaux cas de COVID-19 détectés chez ceux qui traversaient leur frontière.

Suite à cette réunion, de nouvelles mesures de voyage ont été établies. C'est ainsi qu'à partir du 14 juillet (06h00), tous ceux qui entrent en Grèce au point de friction Promachonas doit présenter un rapport d'essai attestant du résultat négatif de COVID-19. Le test PCV de COVID-19 est accepté, effectué jusqu'à 72 heures avant d'entrer en Grèce.

Pour le moment, rien n'est mentionné si le test doit être fait par ceux qui voyagent en avion. Il est possible que seule la mesure aux frontières terrestres soit adoptée car en douane, il est plus compliqué de tester tout le monde.

Ensuite, le formulaire de localisation des passagers (PLF) doit être rempli. Le temps minimum pour compléter le PLF est limité à 24 heures avant d'arriver en Grèce. Et, évidemment, le code QR obtenu après avoir rempli ce formulaire doit être présenté.

Dans le même temps, les autorités d'Athènes ont indiqué qu'elles augmenteraient le nombre de contrôles dans tout le pays. Il sera vérifié si les protocoles et les mesures sanitaires nécessaires pour arrêter la propagation du nouveau coronavirus sont suivis.

INFO: Télévision Skaï

Nous reviendrons avec des informations!

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.