25 février dans l'aviation: Brindejonc des Moulinais tente de rejoindre deux capitales européennes.

0 83

Le 25 février 1913, l'aviateur qui n'avait détenu une licence de pilote que depuis le 23 mars 1911 (brevet n ° 448), Marcel Georges Brindejonc des Moulinais, tenta de se rendre en avion dans deux capitales européennes. Le Français de l'aérodrome de Villacoublay et voulait se rendre à Londres puis à Bruxelles.

Un voyage en Grande-Bretagne et en Belgique qu'il n'achèvera pas dans le temps souhaité par le pilote. L'avion était un monoplan Morane-Saulnier avec une hélice Chauvière et propulsé par un moteur Gnome. Le temps était défavorable, les conditions n'étaient pas optimales pour le vol et le brouillard a joué un rôle déterminant.

Parti peu après 9 heures du matin en France, le 25 février 1913, Marcel Georges Brindejonc des Moulinais arrive à l'aérodrome d'Hendon à exactement 13 h 55 heure locale. Quant au reste de son voyage à Bruxelles, il sera reporté. Trois jours plus tard seulement, le 28 février, il atterrira à Bruxelles.

Autres événements aéronautiques le 25 février.

25 février 1969, L'Allemagne a versé 5 millions de dollars à un groupe terroriste palestinien pour rançonner les passagers et l'équipage d'un gros porteur détourné le 23 février. Les passagers et l'équipage Lufthansa Le vol 649 et l'avion, un Boeing 747-230B, ont été «libérés» après que les terroristes ont reçu la rançon. 

Boeing-747-230B-D-ABYD-lufthansa-649
Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.

Ce site utilise Akismet pour réduire les spams. Découvrez comment vos données de commentaire sont traitées.