La France a désactivé 4 millions de certificats de vaccination COVID-19

0 799

Les autorités françaises ont déclaré que près de 4 millions de certificats de vaccination avaient été désactivés mercredi parce que les titulaires n'avaient pas respecté les nouvelles règles, entrées en vigueur le 15 février.

La dernière mise à jour faite par la France exige que toutes les personnes ayant terminé leur primo-vaccination il y a plus de quatre mois, à l'exception de celles qui ont été infectées par la maladie, reçoivent un rappel pour que le permis reste valable.

Même si les nouvelles règles sur la validité du permis de vaccination sont entrées en vigueur la semaine dernière, le gouvernement a décidé d'accorder un délai de grâce d'une semaine afin que chacun puisse satisfaire à cette exigence.

Dès la fin du délai de grâce, tous ceux qui avaient terminé leur vaccination avec deux doses il y a plus de quatre mois, mais n'avaient pas reçu de rappel, se sont réveillés avec le certificat désactivé.

Ainsi, tous ceux dont la carte de vaccination a été désactivée ne sont plus autorisés à accéder aux restaurants, bars, cafés, cinémas, théâtres, attractions touristiques, événements sportifs, ainsi qu'aux discothèques.

Les nouvelles règles du permis de vaccination concernent également les passagers, ce qui signifie qu'ils se verront refuser l'accès à tous les lieux et événements mentionnés ci-dessus s'ils ne disposent pas d'un carnet de vaccination indiquant qu'ils ont reçu une dose supplémentaire.

Cependant, les autorités ont expliqué que la dose de rappel n'est pas requise à l'entrée dans le pays, tant que la primo-vaccination a été effectuée au cours des 270 derniers jours (neuf mois). Le délai de quatre mois ne s'applique que localement en France.

Les nouvelles règles de permis de vaccination ne s'appliquent qu'aux personnes de plus de 18 ans. Les moins de 18 ans ne sont actuellement pas tenus de recevoir la dose de rappel.

Les données du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) montrent qu'un total de 94,2 % de l'ensemble de la population adulte en France a terminé sa primo-vaccination. De plus, la même chose montre que 86,6% ont reçu une dose supplémentaire de vaccin.

Alors que les règles sur les permis de vaccination ont été renforcées, celles de fréquentation de divers lieux publics ont été assouplies. Depuis le 16 février, la nourriture et les boissons sont autorisées dans les stades, les cinémas, les bars et les trains. De plus, les boîtes de nuit ont rouvert.

Il a également été révélé qu'à partir du 28 février, les masques ne seront plus nécessaires pour les sièges intérieurs qui nécessitent la présentation d'un permis de vaccination.

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.