L'Agence européenne de la santé souligne que tous les pays de l'UE / l'espace Schengen sont gravement touchés par le COVID-19. La Roumanie est colorée en rouge !

0 238

La dernière mise à jour sur la situation épidémiologique publiée par le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) montre que la situation du COVID-19 dans l'Union européenne et l'espace Schengen s'est aggravée au cours des sept derniers jours.

Les cartes récemment mises à jour publiées à l'appui de la recommandation du Conseil suggèrent que le nombre de cas de COVID-19 a augmenté dans la plupart des pays, en particulier en Roumanie. La semaine dernière, cinq régions de Roumanie ont été colorées en orange et deux autres en vert. Cependant, depuis que le pays a enregistré un nombre accru de nouveaux cas de nouveau coronavirus, l'ensemble du territoire de la Roumanie est désormais coloré en rouge.

Les données de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) montrent que la Roumanie a signalé 40.546 XNUMX nouveaux cas au cours des sept derniers jours. Compte tenu de ces taux, l'Agence européenne de la santé suggère que tout le monde, en particulier les personnes non vaccinées et non guéries, évite de faire des trajets non essentiels, du moins pour le moment.

À l'exception de la Roumanie, l'ECDC a révélé que le nombre de nouveaux cas a également augmenté en Suède, en Norvège, en Allemagne et en Autriche. La plupart des régions de ces pays figuraient sur la liste rouge la semaine dernière. Cependant, comme tous les pays ci-dessus avaient un taux de notification COVID-19 cumulé sur 14 jours de plus de 500 cas, tous sont désormais classés comme pays rouge foncé.

De tous ces pays, l'Allemagne a signalé les taux d'infection les plus élevés. Au cours des sept derniers jours, l'Allemagne a enregistré 364.491 129.356 nouveaux cas d'infection. Le pays est suivi par la Suède avec 67.906 37.622 nouveaux cas, l'Autriche avec XNUMX XNUMX nouveaux cas et la Norvège avec XNUMX XNUMX nouveaux cas au cours de la même période.

Cependant, les pays européens sont plus détendus lorsqu'il s'agit de patients hospitalisés, notamment en réanimation. L'OMS montre qu'Omicron n'est pas une souche extrêmement virale comme les autres variantes, mais elle est très contagieuse. Depuis que la version Omicron s'est avérée beaucoup plus simple Les pays de l'UE envisagent de traiter le COVID-19 comme une grippe.

Bien que le nombre de nouveaux cas de COVID-19 augmente, de plus en plus de pays ont décidé de réduire les restrictions. Dans le même temps, certains pays ont décidé de raccourcir la période de quarantaine et d'assouplir les conditions de voyage.

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.