Le vol EK380 Emirates (Dubaï - Hong Kong) avait à son bord 29 personnes infectées par le nouveau coronavirus.

0 5.959

Les autorités de Hong Kong ont déclaré avoir été découvertes 46 nouveaux cas COVID-19 en ville. Bon nombre des nouveaux cas asymptomatiques sont venus du Pakistan sur un vol Emirates via Dubaï.

30 nouveaux cas ont été identifiés le 20 juin, tandis que 16 autres personnes ont été confirmées par le nouveau coronavirus le 21 juin. Des documents émis par le Centre de protection de la santé (CHP) de la ville montrent que les 20 et 21 juin, plusieurs personnes portaient le virus, en provenance du Pakistan.

Cas de COVID-19 sur un vol Emirates

Les autorités ont indiqué que 29 cas avaient atteint Hong Kong via Dubaï via l'EK380 Emirates, a rapporté le South China Morning Post.

Flightradar24.com confirme que le Boeing 777-300ER (A6-EQD) Emirates a opéré des vols EK380 sur la liaison Dubaï - Hong Kong les 20 et 21 juin 2020. Emirates a repris ses vols vers l'aéroport international de Hong Kong ( HKG) le 16 juin, après une pause d'environ 2 semaines

Toutes les arrivées des zones à haut risque, dont le Pakistan, sont envoyées aux centres de quarantaine de Hong Kong pendant 14 jours.

Et ce cas n'est pas unique. Début juin, 12 cas positifs ont été signalés sur un vol de Qatar Airways opéré depuis l'aéroport international de Doha (DOH) vers l'aéroport Eleftherios Venizelos d'Athènes (ATH) en Grèce. Nous parlons également des citoyens pakistanais qui ont choisi de se rendre à Athènes via Doha. Les autorités grecques ont suspendu les vols du Qatar vers la Grèce pendant deux semaines.

Dans les deux cas, nous mentionnons qu'ils n'ont pas été infectés dans l'avion, mais il semble que les filtres des aéroports de Doha ou de Dubaï n'aient pas détecté les citoyens porteurs du nouveau coronavirus.

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.

Ce site utilise Akismet pour réduire les spams. Découvrez comment vos données de commentaire sont traitées.