Toutes les restrictions de voyage en Islande seront levées à partir du 1er juin

0 80

La quarantaine obligatoire pour les voyageurs en provenance de zones à haut risque ne s'appliquera plus à partir du 1er juin pour ceux qui souhaitent se rendre en Islande. Les voyages non essentiels seront également autorisés à partir de maintenant. Les restrictions de quarantaine, d'isolement et de test resteront en vigueur jusqu'au 15 juin.

Dans un communiqué de presse publié par le gouvernement islandais le 21 mai, le ministre islandais de la Santé, Svandís Svavarsdóttir, a approuvé la décision, qui résultait du grand nombre de ceux qui ont décidé de se faire vacciner. Jusqu'à présent, plus de 60% de la population du pays a reçu la première dose de vaccin. L'épidémiologiste en chef a approuvé la décision et a également conseillé au gouvernement de continuer à tester les voyageurs aux frontières afin que les mesures de protection puissent être levées en juin, comme prévu.

Toutes les restrictions de voyage en Islande seront levées à partir du 1er juin.

La modification du règlement aura lieu le 1er juin, raison pour laquelle la quarantaine obligatoire pour les voyageurs dans les zones à haut risque cessera de s'appliquer. Le nombre de pays européens figurant sur la liste des régions à haut risque a considérablement diminué ces derniers temps. Les restrictions approuvées par le ministre de la Justice pour interdire les déplacements non essentiels dans les zones à haut risque cesseront de s'appliquer à partir du 1er juin.

L'Islande a l'intention d'utiliser de plus en plus des tests rapides au lieu de tests PCR pour ceux qui quittent le pays, que les voyageurs soient des Islandais ou des touristes étrangers venant de la région. Les travaux sur cet accord sont en cours au sein du ministère de la Santé et l'accord sera présenté dans quelques jours.

Alors que le nombre de vaccinations augmente rapidement, l'Islande doit être progressivement abandonnée système de feux de circulation qu'il utilise actuellement.

Sur la base des données fournies par le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC), l'Islande a un faible taux d'infection au COVID-19. Le pays a été inclus dans la "liste des pays verts" de l'ECDC, ce qui signifie que les Islandais devraient être autorisés à voyager dans d'autres pays sans avoir à se tester ou à s'isoler.

Selon le département de la santé islandais, toute personne voyageant en Islande depuis une zone à haut risque et y séjournant plus de 24 heures au cours des 14 derniers jours doit se préinscrire. Cependant, il est conseillé aux Islandais de ne pas se rendre dans des zones à haut risque. Depuis le début de l'épidémie de coronavirus, l'Islande n'a enregistré que 6.555 cas d'infection au COVID-19 et 29 décès.

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.

Ce site utilise Akismet pour réduire les spams. Découvrez comment vos données de commentaire sont traitées.