TAROM et Wizz Air ont temporairement suspendu leurs vols à destination de Tel Aviv

0 425

Sur 22 July 2014, FAA (Federal Aviation Administration) a interdit tous les vols d’aéronefs américains à destination de Israël, tandis que l’Agence européenne de la sécurité aérienne (EASA) a averti tous les transporteurs aériens européens de l’insécurité des vols à destination de l’Israle. L'indécision concerne les heures 24 en raison du conflit entre l'armée israélienne et le mouvement Hamas.



Moins d'une semaine après l'événement tragique de l'aviation n'est pas, l'aviation traverse une nouvelle période de crise. Plusieurs compagnies aériennes ont suspendu leurs vols à destination de Tel Aviv après que la presse eut annoncé la chute d'un missile à 1.5 Km de l'aéroport international Ben Gurion.

Un avion Lignes aériennes Delta Air de Boeing 747 (vol DL468), sur la liaison New York - Tel Aviv avec 290 personnes à bord, a été redirigé vers l'aéroport Paris Charles de Gaulle. American Airlines, United Airlines, US Airways et Delta Air Line ont annulé plusieurs vols vers la capitale israélienne.

747_Delta_zbor_suspendat_tel_aviv

Les opérateurs européens ont également suspendu leurs vols à destination de Tel-Aviv en attendant de nouvelles directives. Ceux-ci comprennent: TAROM et Wizz Air. "En raison des messages reçus des autorités à l'aéroport Ben Gourion de Tel-Aviv, le RO 153 / 4 Bucarest-Tel Aviv-Bucarest de 22.07.2014 a été annulé car il ne pouvait pas être exploité en toute sécurité. Les passagers de la course TAROM bénéficient d'une assistance conformément au règlement EC261 / 2004 en matière de droits des passagers ", selon un communiqué de presse TAROM.

"Suite aux recommandations de la FAA aux compagnies aériennes américaines, Wizz Air a décidé de suspendre ses opérations à l'aéroport Ben Gourion de Tel Aviv jusqu'au mercredi 23 juillet à minuit. Wizz Air continue de surveiller la situation, et tout changement sera annoncé au bon moment », selon un communiqué de presse Wizz Air.

Dans le même temps, le ministre israélien des Transports a déclaré qu'il n'y avait "aucune raison" de suspendre les vols vers Israël, selon des déclarations faites par le porte-parole de l'Autorité de l'aviation civile israélienne, rapporte l'AFP.

Nouvelles en cours!

(photo cover: flightradar24)

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.