TAROM et Blue Air sont enregistrés. Le gouvernement a approuvé l'octroi du prêt de sauvetage.

TAROM et Blue Air sont enregistrés. Le gouvernement a approuvé l'octroi du prêt de sauvetage.

2 12.388

droit Mediafax, Le gouvernement de la Roumanie a approuvé le prêt de sauvetage pour les compagnies aériennes TAROM et Blue Air. Ils ont demandé 130 millions d'euros d'aide au sauvetage: 65 millions d'euros pour TAROM et 65 millions d'euros pour Blue Air. Ce prêt aide les compagnies aériennes roumaines à surmonter la crise du COVID-19.

Actuellement, les deux compagnies ont suspendu leurs vols intérieurs et internationaux. Et certains employés sont techniquement au chômage. Blue Air compte environ 90% de ses employés au chômage technique depuis le 1er avril.

Pendant TAROM, il a pris cette décision il y a quelques jours, et 1000 employés sur les quelque 2000 personnes travaillant pour l'entreprise ne recevraient que 75% du salaire de base.

Selon les déclarations d'Adina Vălean, commissaire européenne aux transports, les vols pourront reprendre prochainement. Mais avec une série de mesures de distanciation sociale.

Pour mai, TAROM a activé les vols vers France (6 mai), Pays-Bas (2 mai) şi Royaume-Uni (4 mai), mais aussi quelques-uns vols intérieurs en Roumanie.

Commentaires 2
  1. Vasile dit

    Carpat air, Air Bucarest, cobrex trans, nous ne sommes pas des compagnies aériennes roumaines ?? 130 millions d'euros uniquement pour Tarom et Blue air ?? en Roumanie, il existe également le conseil de la concurrence.

    1. Sorin Rusi dit

      Les compagnies que vous citez n'opèrent pas de vols réguliers… Elles ne sont que sur des charters.

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.

Ce site utilise Akismet pour réduire les spams. Découvrez comment vos données de commentaire sont traitées.