TAROM célèbre les années d'activité de 58

2 346

Avec un passé de plus d'un demi-siècle, l'histoire de la société nationale de transport aérien de Roumanie a commencé avec le développement de l'industrie aéronautique, un domaine dans lequel la Roumanie a été notée par Aurel Vlaicu, Traian Vuia et Henri Coandă.

En 1920, l'une des premières lignes commerciales au monde a été créée en Roumanie, CFRNA - la compagnie franco-roumaine de navigation aérienne, qui était, en fait, la première compagnie aérienne - dans l'histoire de l'aviation - à opérer transcontinentale.

Lisez aussi: Journée portes ouvertes chez TAROM - 18 septembre 2012

En 1926, la société se réorganise et change de nom en CIDNA - International Company for Air Navigation, de sorte qu'en 1930, elle change à nouveau de nom pour devenir la National Society LARES - Romanian State Operated Airlines.

L'année 1945 amène une nouvelle réorganisation et LARES est remplacé par TARS Airline - le transport aérien roumain-soviétique, qui était subordonné aux gouvernements roumain et soviétique, mais dont le personnel était également sélectionné parmi ceux qui avaient travaillé pour LARES.

Après une nouvelle réorganisation, LARES change de nom et devient, le 18 septembre 1954 - TAROM, le Transport Aérien Roumain. La compagnie disposait alors d 'une flotte d' avions de fabrication soviétique Lisunov Li 2 et Ilyushin II - 14.

En 1966, TAROM a effectué son premier vol au-dessus de l’Atlantique et en 1969, il a ajouté une première mondiale à son palmarès: l’avion roumain IL 18 portant les logos TAROM a parcouru des milliers de kilomètres à travers le monde, en moins d’heures de vol 50. . L'avion avait des passagers 80 à bord.

À partir de 1973, des avions « long courrier » ont été achetés et de nouvelles lignes transcontinentales ont été ouvertes à New York et à Pékin. La capacité de transport de TAROM était alors dix fois supérieure à celle de l'année de création de l'entreprise.
À l'occasion du mois de juin de 25, société nationale de transport aérien 2010, TAROM devient membre de l'alliance SkyTeam, un événement historique qui marque l'entrée de la société nationale dans une nouvelle ère de son existence.

La société nationale opère pendant la saison estivale 2012 plus de 50 destinations, couvrant des pays d'Europe, d'Afrique du Nord et du Moyen-Orient. En rejoignant SkyTeam, TAROM est passé au programme de fidélité Flying Blue - créé et géré par Air France et KLM. Le programme compte actuellement plus de 15 millions de membres dans le monde.

Cependant, la situation n’est pas très rose chez TAROM. La compagnie nationale roumaine de transport aérien est sur le point négatif. De nombreuses routes sont exploitées avec des avions presque vides, conditions dans lesquelles les opérateurs concurrents réalisent des bénéfices. Je tiens à mentionner qu’au prix TAROM, il est très bon sur de nombreux itinéraires, il offre un service complet sans pour autant gagner du trafic. Espérons que la nouvelle direction et la privatisation apporteront plus d'espoir et de rentabilité.

Commentaires 2
  1. destinations exotiques dit

    Espérons que dans plusieurs années, il ne faudra pas faire faillite.

  2. Gamez Urbain dit

    Joyeux anniversaire, mais triste

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.