SWISS licenciera jusqu'à 780 employés et réduira sa flotte

0 120

Swiss International Air Lines (SWISS) a décidé de supprimer des centaines d'emplois et de réduire sa flotte, alors que la société lutte pour résister aux restrictions mondiales imposées par la pandémie Covid-19.

La flotte de l'entreprise sera réduite de 15% par rapport à la flotte existante en 2019. La flotte d'avions utilisés pour les vols court et moyen-courriers sera réduite de 10, passant de 69 à 59, et la flotte d'avions utilisés pour les vols long-courriers les vols seront réduits de 5, de 31 à 26. Par conséquent, les vols de courte et moyenne distance sont "Probablement réduit par rapport aux niveaux de 2019, et les vols pourraient ne pas encore reprendre sur plusieurs liaisons intercontinentales directes", a écrit la compagnie aérienne dans un communiqué.

SWISS a déjà annoncé une baisse de ses revenus et va désormais réduire à 1.700 emplois et devrait compenser jusqu'à 780 licenciements, soit une baisse de 20% par rapport à 2019, la période pré-pandémique. La pandémie de Covid-19, qui a arrêté les voyages internationaux en 2020, a été un désastre pour la compagnie aérienne. Aujourd'hui, cependant, l'entreprise souhaite des changements «structurels».

SWISS licenciera jusqu'à 780 employés et réduira sa flotte de 15%.

"Il est devenu de plus en plus clair que le marché subit des changements structurels et que, malgré les mesures que nous avons prises assez rapidement, une restructuration de notre entreprise semble désormais obligatoire, malheureusement.", a déclaré Dieter Vranckx, PDG de SWISS. Un processus de concertation avec les partenaires sociaux a été engagé pour tenter de trouver les meilleures conditions pour cette restructuration. Les pourparlers devraient se terminer à la mi-juin.

Vranckx, qui a remplacé l'ancien PDG Thomas Klühr à la fin de l'année dernière, a déclaré que les nouvelles mesures permettraient d'économiser environ 500 millions de CHF (550 millions de dollars), ce qui permettrait à l'entreprise de «Rembourser les emprunts bancaires dans les plus brefs délais et soutenir et maintenir - de manière durable - les références et permettre la récupération de la capacité à investir».

L'Union des services publics (SSP-VPOD) fait pression sur SWISS pour qu'elle reconsidère ce qu'elle perçoit comme une stratégie à haut risque. L'Union fait référence à des études récentes qui prédisent des scénarios plus positifs pour le trafic aérien, y compris un retour aux niveaux prépandémiques d'ici la fin de 2021.

Actuellement, ceux qui voyagent en Suisse doivent s'auto-isoler pendant une période de dix jours, mais cette période peut être raccourcie si les voyageurs effectuent un test PCR pour Covid-19 après sept jours et que le résultat est négatif. La Suisse exige que des tests PCR soient effectués, dans les 72 heures suivant l'entrée sur le territoire suisse, sur toutes les personnes de plus de 12 ans qui entrent sur le territoire du pays dans des pays à haut risque épidémiologique ou qui choisissent de voyager avec l'avion.

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.

Ce site utilise Akismet pour réduire les spams. Découvrez comment vos données de commentaire sont traitées.