L'Espagne prolonge la quarantaine pour les voyages hors de l'UE jusqu'au 31 mai

0 867

L'Espagne prolonge la quarantaine pour les voyages hors de l'UE jusqu'au 31 mai en raison de la situation actuelle. Les mesures préventives imposées par le gouvernement du pays devaient expirer le 30 avril, mais le Bulletin d'État espagnol (BOE) a néanmoins décidé de les prolonger jusqu'à fin mai, rapporte SchengenVisaInfo.com.

Par conséquent, les voyageurs entrant sur le territoire espagnol en provenance de pays extérieurs à l'espace Schengen, mais aussi les touristes du Royaume-Uni et des États-Unis, ne seront pas autorisés à voyager à des fins touristiques en Espagne. Cependant, les citoyens de pays où les taux d'infection sont actuellement faibles, tels que la Nouvelle-Zélande, l'Australie, Singapour, le Rwanda, la Chine, la Thaïlande et les régions de Hong Kong et Macao, seront autorisés à entrer en Espagne, malgré les restrictions imposées.

L'Espagne prolonge la quarantaine pour les voyages hors de l'UE jusqu'au 31 mai.

La liste jaune de l'Espagne des pays touchés par le COVID-19 a été établie le 30 juin de l'année dernière et a été mise à jour plusieurs fois depuis. Le 28 janvier, le Japon a été exclu de la liste. Les autorités espagnoles ont annoncé qu'elles seraient prêtes à rouvrir les frontières du pays au tourisme international en juin. L'annonce a été confirmée par le ministre espagnol du Tourisme, Fernando Valdes Verelst, lors d'une conférence au Mexique.

La récente décision du gouvernement espagnol n'inclura pas Gibraltar, les autorités locales ayant annoncé avoir vacciné la quasi-totalité de la population contre le coronavirus. Les restrictions aux voyages de Gibraltar à l'Espagne ont été levées le 30 mars.

L'Espagne est le neuvième pays le plus touché au monde par le virus, avec un total de 3.540.430 78.293 XNUMX cas depuis le début de la pandémie et XNUMX XNUMX décès.

Afin d'arrêter la propagation du coronavirus, les autorités espagnoles ont imposé une restriction sur quarantaine de dix jours pour toutes les personnes arrivant d'Inde car cette dernière a été profondément affectée par le virus.

Le mois dernier, le gouvernement du pays a annoncé son intention de lever les restrictions d'entrée sur les voyages inutiles en provenance des pays européens. Dans le même temps, les autorités espagnoles ont signalé qu'elles tentaient d'étendre les restrictions existantes à l'entrée en Espagne à partir de territoires gravement touchés par le virus.

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.

Ce site utilise Akismet pour réduire les spams. Découvrez comment vos données de commentaire sont traitées.