Avion retardé? Vol annulé? >>Demander une indemnisation maintenant<< pour le vol
retardé ou annulé ! Vous pouvez obtenir jusqu'à 600 € !

Seuls trois pays sont restés au vert après la dernière mise à jour de l'indice épidémiologique, selon la classification ECDC. La Roumanie n'en fait pas partie !

0 917

Dans la dernière mise à jour sur la situation épidémiologique dans les pays de l'UE, le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) a révélé que la propagation du COVID-19 et de ses variantes continue d'être aussi rapide. Cependant, dans certaines régions, la situation s'est améliorée par rapport au début du mois d'août.

Selon les chiffres publiés par l'EDC le 9 septembre, seulement trois pays et quatre régions, qui comptent moins de 50 cas positifs pour 100.000 14 habitants au cours des XNUMX derniers jours, sont - actuellement - sur liste verte : République tchèque, Hongrie, Pologne, région d'Aoste (Italie), région de Transylvanie (Roumanie) et régions de Prešov et Košice (Slovaquie).

Par conséquent, les voyages dans ces pays/régions sont considérés comme sûrs. En outre, les voyages depuis ces pays et régions vers d'autres États membres de l'UE ne devraient pas être soumis à des restrictions. Cependant, il appartient à chaque État membre de décider des règles.

Il est recommandé que les États membres imposent des tests avant le départ et des exigences d'auto-isolement à toutes les personnes en provenance de pays figurant sur la liste rouge.

D'autre part, plusieurs régions ont été déplacées sur liste orange, la situation épidémiologique s'étant légèrement améliorée : Suède, Canaries et Asturies (Espagne), Danemark, Finlande, Lettonie, Madère (Portugal), Malte, moitié Italie, moitié Norvège, Carinthie, Styrie, Basse Autriche, Burgenland, Tyrol (Autriche), Normandie, Pays Loire, Centre-Val de Loire (France), Roumanie (hors région Transylvanie).

Les voyages à destination et en provenance de l'un des pays et régions mentionnés ci-dessus ne sont pas découragés. Cependant, les voyageurs non vaccinés et non guéris peuvent être soumis à des restrictions strictes, et les voyageurs vaccinés peuvent être tenus de se conformer aux exigences de test, selon les règles de chaque pays.

Au lieu de cela, l'ECDC a suggéré que des règles strictes devraient s'appliquer à toutes les zones placées sur liste rouge des pays avec plus de 200 cas d'infection à coronavirus pour 100.000 XNUMX habitants au cours des deux dernières semaines : Grèce, Bulgarie, Liechtenstein, Espagne, Portugal, Irlande, Islande, Pays-Bas, Belgique, Estonie, Lituanie, Chypre, Slovénie et certaines régions de Norvège.

"Cela devrait également s'appliquer à ceux qui voyagent pour des raisons essentielles, à condition que cela n'ait pas un impact disproportionné sur l'exercice de leurs fonctions ou leurs besoins. Cependant, les travailleurs des transports devraient, en principe, être exemptés des exigences en matière de tests et de quarantaine. », a informé la Commission européenne.

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.