RTZ & Partners SPRL, administrateur judiciaire de SC CARPATAIR SA, présente la position officielle concernant le communiqué de presse de l'ANAT

RTZ & Partners SPRL, administrateur judiciaire de SC CARPATAIR SA, présente la position officielle concernant le communiqué de presse de l'ANAT

1 383

RTZ & Partners SPRL a été nommé administrateur judiciaire de SC CARPATAIR SA par le tribunal de Timiş, division civile, section II.

À ce titre, en vertu des dispositions de la loi no. 85 / 2006 concernant la procédure d'insolvabilité, en relation avec le communiqué de l'Association nationale des agences de voyages (ANAT), transmis aux agences de voyages et à la presse à la date de 19.02.2014, nous présentons ce qui suit:

Le communiqué de presse de l'ANAT contient des informations erronées et vise à désinformer le public en causant des dommages matériels et d'image graves à Carpatair.

La manifestation irresponsable de l'ANAT et la communication par laquelle les agences appellent à mettre fin à la vente de billets d'avion sur les vols Carpatair constituent une action en contradiction flagrante avec les dispositions légales censées causer un préjudice insurmontable à la société Carpatair. Compte tenu de la situation créée, l'administrateur judiciaire prendra toutes les mesures juridiques nécessaires pour réparer les dommages causés ainsi que pour rétablir la situation juridique.

Carpatair exerce normalement son activité de vol et la vente de billets d’avion se fait à la fois en utilisant ses propres canaux de vente (en ligne sur le site Web de la société ou par le centre d’appel Carpatair) et par l’intermédiaire d’agences accréditées par l’IATA, en utilisant les documents du partenaire. Carpatair interligne.
Il convient de mentionner que les personnes qui achètent des billets de voyage sur les lignes Carpatair sont également protégées par la loi sur l’insolvabilité, bénéficiant d’un statut juridique préférentiel vis-à-vis des créanciers avant l’ouverture de la procédure.

Les relations entre les agences membres de l'IATA-BSP et les compagnies aériennes participant au système de règlement / vente BSP sont régies par une série de résolutions publiées par l'IATA et n'impliquent aucune autre organisation d'employeurs en Roumanie ou dans un autre pays. En conséquence, les instructions émises par un tiers autre que ceux légalement autorisés ne sont pas applicables et Carpatair ne s'y oppose pas.

Les agences IATA ont été informées directement par l’IATA le 11 de février 2014 de la décision unilatérale de l’IATA de suspendre temporairement la société Carpatair de BSP Romania, ce qui pourrait avoir pour effet que les agences accréditées IATA ne pourraient pas délivrer de documents Carpatair concernant sur les vols de la compagnie, mais ne représente en aucun cas une interdiction de vendre des billets sur les vols Carpatair en utilisant les documents d'un partenaire.

Parallèlement, Carpatair a émis le même jour, 11 February 2014, une notification à tous les agents accrédités IATA -BSP Romania avec des instructions claires et précises, conformément aux règles régissant la collaboration entre ces agences et la compagnie aérienne, par laquelle les agences ont été informées. les procédures à suivre, tant en ce qui concerne l’émission future de billets d’avion sur les vols Carpatair utilisant les documents des partenaires interligne que les procédures à suivre en cas de demande de remboursement.

En ce qui concerne l’action de l’IATA, à partir de laquelle l’ANAT a cru comprendre, nous mentionnons les suivantes:

1. L’administrateur judiciaire a expressément informé l’IATA que la procédure d’insolvabilité avait été ouverte à l’encontre de SC CARPATAIR SA, informant ainsi de toutes les dispositions légales incidentes et de toutes les conséquences découlant de l’ouverture de cette procédure.

2. Bien que la correspondance concernant l'intégralité de l'obligation incombant à l'IATA de poursuivre la collaboration avec Carpatair SA et son maintien dans les systèmes IATA des règlements ICH et BSP sans imposer de conditions supplémentaires et restrictives en contradiction avec les dispositions de la loi sur l'insolvabilité, elle a décidé unilatéralement de suspendre la société tous les systèmes sous son contrôle.

3. Les actions visant à suspendre Carpatair des systèmes de règlement ICH et BSP feront l’objet d’actions engageant la responsabilité de l’IATA et les personnes directement responsables des dommages causés.

Au sens de ce qui précède, nous soulignons que, de plus, Carpatair peut se manifester sans restrictions sur le marché des profils, en restant le même partenaire fiable. Les réactions inattendues et préjudiciables seront sévèrement sanctionnées, à la fois à la lumière du droit de l'insolvabilité et à la lumière des dispositions légales en matière de pratiques anticoncurrentielles.

1 commentaire
  1. […] Malgré les problèmes financiers, mais également liés au communiqué de presse de l'ANAT, Carpatair continue de lancer de nouveaux services. À partir de 28 Février 2014, passagers de Carpatair […]

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.

Ce site utilise Akismet pour réduire les spams. Découvrez comment vos données de commentaire sont traitées.