Québec, Canada : Celui qui ne se fait pas vacciner paie un supplément pour les soins de santé !

0 233

Le Québec, la deuxième plus grande province du Canada, entend obliger les adultes qui refusent de se faire vacciner contre la COVID-19 à payer une « contribution santé ». La mesure a été annoncée avec tous les risques pouvant alimenter un débat sur les droits individuels et la responsabilité sociale.



Le Premier ministre François Legault a déclaré aux journalistes lors d'une conférence de presse mardi que la proposition, dont les détails sont encore en cours de finalisation, ne s'appliquera pas à ceux qui ne peuvent pas être vaccinés pour des raisons médicales.

Les personnes non vaccinées font peser un fardeau financier supplémentaire sur les autres, et le ministère provincial des Finances fixe un montant « important » que les résidents non vaccinés devraient payer, a indiqué Legault, ajoutant qu'un tel montant ne serait pas inférieur à 100 $ canadiens (79,50 $).

Les gouvernements du monde entier ont imposé des restrictions aux personnes non vaccinées et peu ont imposé des amendes à ceux qui réduisent la vaccination, mais une taxe importante sur tous les adultes non vaccinés pourrait être une décision rare et controversée. Cette mesure est certes controversée, encore indéfinie, mais elle a déjà indigné de nombreux Canadiens. On peut dire que ce serait une action dramatique !

Mais les provinces canadiennes connaissent une augmentation exponentielle des cas de COVID-19, forçant des dizaines de milliers de personnes à s'isoler, et le secteur de la santé s'effondre. Le Québec a été l'un des plus durement touchés, signalant régulièrement le plus grand nombre de cas de coronavirus dans toutes les provinces et ayant un système de santé « étouffé ».

"Le vaccin est la clé de la lutte contre le virus. C'est pourquoi nous recherchons une contribution santé pour les adultes qui refusent de se faire vacciner pour des raisons non médicales », a déclaré Legault. Il a également déclaré que bien que la province compte environ 10% de personnes non vaccinées, elles représentent environ 50% de celles des unités de soins intensifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.