Avion retardé? Vol annulé? >>Demander une indemnisation maintenant<< pour le vol
retardé ou annulé ! Vous pouvez obtenir jusqu'à 600 € !

Qantas se prépare à la reprise des vols internationaux

0 68

Il ne fait aucun doute que la pandémie de Covid-19 a causé des perturbations et des perturbations aux compagnies aériennes. En outre, le virus a contraint les gouvernements des pays à fermer les frontières pour empêcher la propagation du virus. Maintenant, progressivement, les restrictions sont assouplies, les frontières sont rouvertes et les vols reprennent pour faciliter la reprise économique.

Les marchés clés des voyages d'agrément et de tourisme tels que l'Europe et l'Amérique du Nord ont rouvert, après que le nombre de vaccinations a suffisamment augmenté pour relancer des destinations stratégiques. La situation actuelle encourage la réouverture des frontières et la reprise des voyages internationaux, notamment pour l'Australie, qui est toujours fermée. En conséquence, la compagnie aérienne nationale australienne a récemment défini ses plans de relance pour redémarrer les vols internationaux dans les bonnes circonstances.

Pour le programme des vols internationaux, Qantas prévoit de reprendre les vols internationaux long-courriers vers des destinations - où les taux de vaccination sont élevés - comme l'Amérique du Nord, le Royaume-Uni, le Japon et Singapour, en utilisant sa flotte de Boeing 787 Dreamliners et d'Airbus A330.

Qantas souhaite également remettre en service des Airbus A380 pour les vols Sydney-Los Angeles et Londres.

Parmi les autres destinations internationales que la compagnie aérienne souhaite reprendre, citons Hong Kong - en février 2022 - et la Nouvelle-Zélande - à partir de la fin de cette année, en fonction de la situation pandémique. Qantas souhaite également remettre en service des Airbus A380 pour les vols de Sydney à Los Angeles et de Sydney à Londres via Singapour en 2022.

Alors que Qantas se prépare à la reprise des vols internationaux tant attendus après la réouverture de sa frontière dans de bonnes conditions, le transporteur a également annoncé l'obligation de vaccination pour ses employés au début du mois. Le personnel de cabine, les pilotes et les employés de l'aéroport devraient être entièrement vaccinés d'ici le 15 novembre, tandis que le personnel auxiliaire devrait être entièrement vacciné d'ici le 31 mars de l'année prochaine.

La lumière au bout du tunnel se rapproche de l'Australie, en grande partie à cause du programme de vaccination. Pour Qantas, c'est une nécessité attendue depuis longtemps, car la compagnie aérienne aura l'opportunité de reconstruire son réseau de routes longue distance et d'attirer des touristes. Sans aucun doute, les passagers veulent voyager, mais le défi pour Qantas est d'effectuer ses vols en toute sécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.