Le vrai problème des compagnies aériennes pendant COVID-19: la communication.

Le vrai problème des compagnies aériennes pendant COVID-19: la communication.

0 1.411

Pandémie avec le nouveau coronavirus il a touché des industries, des milliards de personnes et plus de 150 territoires et pays. Il a paralysé une planète entière. Ou plutôt, les autorités ont mis en œuvre des mesures drastiques dans l'espoir de pouvoir ralentir voire stopper la propagation du virus, mesures qui ont conduit à la paralysie de l'économie mondiale.

Parmi les secteurs les plus touchés par les mesures imposées par les autorités figurent l'aviation, le tourisme et l'hôtellerie. J'ai écrit des centaines d'articles sur itinéraires suspendus, à propos de licenciements dans l'industrie aéronautique, à propos de des millions de vols annulés et des dizaines de millions de passagers touchés. Tout le monde se demande ce qui se passe billets d'avion pour les vols annulés. L'argent est-il perdu?

Nous avons également cherché des réponses et publié des informations aux gens. J'ai aussi écrit sur futures nouvelles routes, à propos de reprise des vols vers la Roumanie, qui ont été annoncées par diverses compagnies aériennes. J'ai aussi écrit sur les entreprises qui ont fait faillite. J'ai également publié des informations sur les règles appliquées aux voyages en avion.

Nous savons que ce n'est pas un moment confortable pour beaucoup d'entre nous. Nous comprenons les difficultés de certaines compagnies aériennes et les difficultés que traversent les agences de voyages et les sociétés d'horeca.

SILENCE n'est pas une solution

Mais savez-vous ce que je n'ai pas compris pendant cette période? Le fait que la plupart des compagnies aériennes et en général des entreprises de divers domaines, visiblement affectées par les mesures imposées par les autorités, ils ont choisi SILENCE. Au moins pendant l'urgence, nous avons à peine trouvé des informations communiquées par les compagnies aériennes à leurs passagers. J'ai même rencontré des difficultés à contacter certaines marques pour résoudre divers problèmes.

En temps de crise, la plus grosse erreur est de mettre la tête dans le sable et d'attendre que l'effet de la crise passe. Les gens ne sont pas fâchés lorsque vous communiquez avec eux de bonnes et de mauvaises nouvelles, lorsque vous communiquez de manière transparente. Mais quand vous ne communiquez pas, les gens commencent à avoir doutes, peur, peur de perdre de l'argent, etc.. Il importe également beaucoup le ton dans lequel il est communiqué, la manière dont le message est transmis.

En même temps, il devrait trouver les bonnes solutions pour toutes les personnes concernées. En l'espèce, les passagers se plaignent dans une très large mesure d'avoir annulé des vols et n'en ont pas été informés, et n'ont pas reçu d'alternatives aux vols concernés. Certaines personnes reçoivent un bon sur leur cou, mais elles ont également du mal à montrer comment obtenir un remboursement.

De nombreux passagers se plaignent qu'ils ne sont pas pris en compte, que personne ne répond à leurs questions, qu'il n'y a pas de téléphone actif. Certains peuvent simplement vouloir des informations utiles, mais ils peuvent difficilement les obtenir. Je comprends qu'il y a un très grand volume de demandes, mais une solution doit être trouvée pour que tous les clients reçoivent des réponses. Même si les vols ont été fréquemment annulés à la suite de mesures imposées par les autorités, les gens finissent par accuser les compagnies aériennes précisément du manque de communication.

J'espère que les compagnies aériennes communiqueront davantage avec leurs clients directs, leur donneront des conseils et des réponses aux questions. Les passagers seront assurés qu'ils ne perdront pas leur argent et que, dans un proche avenir, ils pourront voyager vers la destination souhaitée.

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.

Ce site utilise Akismet pour réduire les spams. Découvrez comment vos données de commentaire sont traitées.