Plus de passagers 10000 ont été indemnisés pour des vols retardés / annulés

Plus de passagers 10000 ont été indemnisés pour des vols retardés / annulés

0 197

Une étude AirHelp montre que les Roumains sont trop paresseux et ne savent pas comment faire valoir leurs droits. Selon le rapport, plus de 23000 des Roumains (éligibles à une indemnisation) ont été touchés l'été dernier par des vols retardés, annulés ou refusant l'embarquement.

Parmi ceux-ci, seul 10 000 a revendiqué ses droits en vertu de la directive européenne 261 / 2004 et a subi des dommages et intérêts d’un montant maximal de € 600. Plus d'informations sur droits des passagers en cas d'annulation ou de retard de vols.

Plus de passagers 10000 ont reçu une compensation

Le reste des passagers 13 000 concernés n'a pas encore pris ces mesures pour recevoir leur argent. Cependant, le droit européen leur donne le droit de déposer une demande pendant trois ans après l'incident.

La plupart d'entre eux avaient des vols au départ de Bucarest, mais de nombreux passagers ont également rencontré des problèmes à Cluj-Napoca et à Iasi. À l'opposé, les passagers sont partis de Suceava, Satu Mare et Craiova.

Plus de 23 passagers 000 ont été affectés par des vols annulés ou retardés

Le tableau ci-dessous indique le nombre total de passagers éligibles à une indemnisation, en fonction de l'aéroport de départ.

AirHelp a analysé le nombre de passagers affectés par les vols 15 de juin à 15 de septembre, d’annulation ou de refus d’embarquement, et est donc éligible à obtenir une indemnisation jusqu'à 600 euros, conformément à la directive européenne 261 / 2004.

aéroport Passagers éligibles Passagers ayant obtenu une compensation Passagers n'ayant pas demandé d'indemnisation
Sibiu 870 380 490
Oradea 600 260 340
Timisoara 940 410 530
Cluj-Napoca 2,800 1.220 1.580
Craiova 240 100 130
Bucureşti 16.350 7.120 9.230
Suceava 70 30 40
Satu Mare 150 60 90
Iaşi 1,100 480 620

Un sondage mené par YouGov pour le compte d’Airhelp, la plus grande organisation de défense des droits des passagers aériens au monde, montre que 66% des passagers en interruption de vol déposent une réclamation. Parmi ceux-ci, 66% indique qu'ils ont reçu une compensation.

"L’éligibilité de chaque passager est vérifiée dans un délai très court, sur notre site internet. Cependant, il est nécessaire que le passager conserve la carte d'embarquement et les autres documents de voyage et communique correctement nos données. Ainsi, son dossier de dommages et intérêts doit être complet », déclare Marta Koziarz, experte Airhelp des droits des passagers.

Clauses abusives imposées par certaines compagnies aériennes

Depuis la création d'AirHelp, au moment de la création de 2013, la société a aidé plus d'un million de passagers 13 en provenance de plus de pays 35. Dans 2019, plusieurs compagnies aériennes, y compris British Airways et Easyjet, ont mis en place une clause extrêmement incorrecte et hostile aux passagers dans les conditions qu’elles imposaient.

Cette clause a été utilisée pour la première fois par Ryanair, puis copiée par d’autres compagnies aériennes. La clause controversée oblige le passager à se mettre en contact avec la compagnie aérienne, et non par des tiers, en cas de retard.

Ce n’est que s’il a agi de la sorte et n’a pas reçu d’indemnisation que le passager est autorisé à faire appel à un avocat pour obtenir son argent. AirHelp a intenté une action en justice contre Ryanair devant les tribunaux néerlandais pour avoir supprimé la clause et a gagné, obligeant la compagnie à l'annuler.

"C’est la première loi de ce type dans un pays où le secteur de l’aviation est fort, et ce succès atteste de notre conviction que nous soutenons les passagers qui ne doivent pas être limités par leurs droits et doivent avoir la liberté de choisir. Nous espérons que d'autres tribunaux européens rejoindront ceux des Pays-Bas », a déclaré l'expert AirHelp.

Et dans 2019, le nombre de personnes affectées par des vols annulés ou retardés pourrait être similaire à 2018

Un certain nombre de passagers affectés similaires à celui de 2018 devraient demander une indemnité cette année, Airhelp s’attendant à ce que la saison 2019 soit marquée par de nombreux vols interrompus.

Une statistique récemment annoncée montre que les passagers des compagnies aériennes roumaines ont perdu des heures de vacances 2.500 l'été dernier en raison d'innombrables retards.

Plus précisément, un certain nombre de passagers 636.000 ont dû faire face à des vols retardés, dont presque 5.600 a décollé avec un retard de plus de 15, et 100 ont été annulés. En ce qui concerne les vols éligibles à une indemnisation (retards supérieurs à 3) pendant la saison estivale, plus de passagers 23.000 ont été affectés.

Notre question est: vous, le reste, à quoi vous attendez-vous? Ou avez-vous besoin d'argent? 🙂 Demander une compensation financière jusqu'à 600 €!

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.

Ce site utilise Akismet pour réduire les spams. Découvrez comment vos données de commentaire sont traitées.