Quatre passagers se sont évanouis sur un vol opéré par Corendon Airlines !

0 821

Au moins quatre passagers se sont évanouis sur un vol de Corendon Airlines, qui était exploité sur la route Cologne-Rhodes. Les circonstances qui ont conduit aux évanouissements successifs semblent être liées à une panne de ventilation, qui a été signalée par la compagnie aérienne pour le moment.

L'incident a eu lieu à bord d'un Boeing 737-800 de Corendon Airlines Europe (immatriculation Malte 9H-TJE) effectuant le vol XR1050 de Cologne/Bonn (CGN) à Rhodes (RHO), le 25 octobre 2021, avec 180 passagers et 6 membres d'équipage.

Selon l'Aviation Herald, les problèmes ont commencé après que l'avion a atteint le niveau de croisière FL370. Une femme est sortie des toilettes, puis s'est évanouie. C'était "complètement pâle, inconscient et tremblant de la tête aux pieds”. Quelques instants plus tard, un homme s'est évanoui près du premier cas.

Un médecin et une infirmière à bord ont commencé à soigner les patients avant que deux autres passagers ne s'évanouissent. La femme est restée inconsciente pendant 20 à 30 minutes, mais a ensuite commencé à récupérer. »après reconfiguration de la climatisation cabine”. À un moment donné, le médecin a demandé un défibrillateur, mais on lui a dit qu'il n'était pas à bord. Selon son rapport, il a ensuite utilisé la trousse médicale à bord.

L'avion a continué à Rhodes et a atterri en toute sécurité selon le calendrier. L'avion est resté en service opérationnel, effectuant également le vol de retour.

L'Aviation Herald rapporte que les passagers ont senti de fortes odeurs de gaz d'échappement à l'embarquement. Cela peut se produire lorsque les avions ne sont pas connectés à une unité d'alimentation auxiliaire (APU) et utilisent leur propre APU.

Alors qu'un dysfonctionnement de la ventilation semble être la cause la plus probable des quatre cas d'évanouissement, Corendon Airlines a publié un communiqué très défensif, niant cette possibilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.