fbpx La pandémie COVID-19 a conduit à la disparition de plus de 6000 itinéraires précédemment exploités depuis les aéroports européens

La pandémie COVID-19 a conduit à la disparition de plus de 6000 itinéraires précédemment exploités depuis les aéroports européens

0 217
Avion retardé? Vol annulé? >>Demander une indemnisation maintenant<< pour un vol retardé ou annulé. Vous pouvez avoir droit à jusqu'à 600 €.

ACI EUROPE publié Rapport 2020 sur la connectivité de l'industrie aéroportuaire, conclusions montrant l'effondrement systémique de l'aviation et de la connectivité aérienne en raison de la crise du COVID-19.

Publiés annuellement depuis 2014, ces rapports ne mesurent pas le volume de passagers, mais mesurent comment les aéroports européens et leurs communautés sont connectés et accessibles depuis le reste du continent et le monde. Utilise un ensemble d'index de connectivité directe, indirecte et concentrateur.

Le rapport de cette année met en évidence la dure réalité de plus de 6.000 routes aériennes précédemment exploitées par les aéroports européens, qui n'ont pas encore été restaurées 9 mois après le début de la crise du COVID-19.

Les aéroports UE / Royaume-Uni ont été les plus durement touchés, leur connectivité directe ayant presque disparu en avril, suivie d'une faible reprise pendant les mois d'été atteignant -55% en août. La connectivité recule à nouveau depuis septembre (-62%).

Parmi les plus grands aéroports de l'UE / du Royaume-Uni, les baisses les plus marquées de la connectivité directe ont été enregistrées par Madrid-Barajas (-71%), Rome-Fiumicino (-70%), Munich (-68%), Londres-Heathrow (-68%) et Francfort (-67%).

Top 20 des aéroports européens par connectivité

Pendant ce temps, les aéroports régionaux ont été davantage affectés, comme en témoigne Linz (-96%), Treviso (-95%), Vaasa (-91%), Quimper (-87%), Newquay (-86%)), Shannon (-83%) et Burgas (-82%).

En revanche, la connectivité directe des aéroports russes et turcs s'est révélée plus résiliente, à la fois en raison de la taille et de la dynamique relative de leur marché intérieur. Cela a conduit à des pertes importantes Moscou-Domodedovo (-12%), Saint Pétersbourg (-26%), Moscou-Vnukovo (-28%) et Istanbul-Sabiha Gökçen (-33%).

Nous vous rappelons qu'ACI EUROPE a annoncé qu'en raison de la crise qui a suivi Pandémie de covid-19, près de 200 aéroports risquent de faire faillite si le nombre de passagers n'augmente pas d'ici la fin de l'année. ACI Europe appelle les gouvernements à soutenir financièrement les aéroports européens.

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.

Ce site utilise Akismet pour réduire les spams. Découvrez comment vos données de commentaire sont traitées.