Un Airbus A330 d'Air France a été "reçu" avec des armes à feu au Congo

Un Airbus A330 d'Air France a été "reçu" avec des armes à feu au Congo

0 1.714

Le 11 avril, Air France A330-200 (F-GZCK) Air France a opéré un vol de rapatriement sur la liaison Paris - Pointe Noire, Congo. Malheureusement, l'avion a été "reçu" avec des armes à feu. L'événement malheureux a été confirmé par Air France. Il n'y a eu aucun blessé.

Un policier local, chargé de la garde de l'aéroport, a tiré deux coups de feu sur l'avion français. Une balle a pénétré le fuselage, le deuxième alésage. Les cartouches et le chargeur dont elles ont été tirées ont été trouvés. L'arme utilisée, une kalachnikov.

On ne sait pas encore pourquoi l'homme a eu recours à ce geste, mais il a été arrêté immédiatement. Une partie de la presse internationale a mentionné que le policier était sous l'influence de l'alcool.

Un Airbus A330 d'Air France mitraillé au Congo

Le vol de retour AF4145 a été retardé de 24 heures. L'avion endommagé est immobilisé pour des réparations. Il a été remplacé par un Boeing 777-200ER d'Air France, qui s'est envolé pour le Congo pour prendre en charge les 220 passagers français bloqués au Congo en raison de la pandémie de COVID-19.

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.

Ce site utilise Akismet pour réduire les spams. Découvrez comment vos données de commentaire sont traitées.