Novak Djokovic a quitté l'Australie à bord d'un Boeing 777-300ER d'Emirates

1 886

Le triste voyage de 11 jours de Novak Djokovic en Australie est terminé. Le numéro 1 mondial du tennis est parti de l'aéroport de Melbourne Tullamarine, destination Dubaï, Émirats arabes unis, à bord d'un Boeing 777 Emirates Airline (immatriculé A6-ECV).

Les autorités australiennes ont rejeté sa dispense de visa et l'ont forcé à quitter le pays dès que possible. Novak Djokovic a également été condamné aux dépens.

L'histoire dramatique du voyage de Novak Djokovic en Australie a commencé le 4 janvier. Djokovic est entré en Australie avec une "exemption médicale" pour participer à un nouveau tournoi de tennis de l'Open d'Australie. Cependant, les autorités ont refusé son visa et le joueur a donc été contraint de passer trois jours dans une chambre d'immigrant dans un hôtel de Melbourne.

Une série d'appels et de procès s'ensuivit, le Serbe Novak Djokovic espérant rester, jouer et remporter son 10e titre australien. Mais le ministre australien de l'Immigration, Alex Hawke, a révoqué son visa. Djokovic a été décrit comme un risque pour "société”. Les autorités australiennes craignent des manifestations anti-vaccin généralisées. Ainsi, le tribunal fédéral a admis que le ministre australien Alex Hawke avait agi de manière justifiée.

Immédiatement après sa condamnation, Novak Djokovic a été contraint de quitter l'Australie avec la même compagnie avec laquelle il a voyagé pour entrer dans le pays. Très probablement, le Serbe poursuivra son voyage de Dubaï vers sa Serbie natale.

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.