Norwegian tente de se débarrasser des commandes d'Airbus et de Boeing.

0 354

La compagnie aérienne norvégienne fait l'objet d'un examen en Irlande et est sous la protection de la loi sur les faillites en Norvège, les deux pays où la plupart des actifs de la compagnie aérienne sont enregistrés, y compris les aéronefs.

Au milieu du processus, Norvégienne cherche à éviter tous les engagements financiers, y compris les locations d'avions et les commandes d'avions à Airbus et Boeing, a rapporté Reuters, citant des sources internes à l'entreprise.

Le processus de restructuration a déjà conduit à la suspension des vols long-courriers.

Le processus de restructuration a déjà conduit à la suspension des vols long-courriers qui ont été exploités avec des Boeing 787 Dreamliner. En conséquence, la société a renvoyé 37 Boeing 787 aux propriétaires.

La compagnie aérienne tente de rompre ses engagements envers les deux constructeurs. Norwegian doit recevoir 88 avions d'Airbus: 58 x A320neo et 30 x A321neo. De plus, le transporteur doit encore recevoir 97 avions Boeing: 5 x 787 et 92 x 737 MAX.

Le transporteur à bas prix a poursuivi Boeing en juillet 2020 pour «négligence grave, fraude et rupture de contrat», une action liée à la fois aux avions 737 MAX et 787. La société a annulé la commande des 97 avions placés à Boeing en juin 2020, mais les données publiées par Boeing montrent que ces commandes norvégiennes sont toujours actives.

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.