La Norvège étend les conseils anti-voyage à certains pays tiers jusqu'au 1er octobre

0 132

Les voyages à des fins non essentielles dans tous les pays à l'exception de l'Union européenne, de la Suisse et du Royaume-Uni sont fortement déconseillés, car le ministère norvégien des Affaires étrangères a prolongé jusqu'au 1er octobre l'interdiction des voyages non essentiels.

Le 5 juillet, l'Institut national de santé publique (NIPH) a recommandé la suppression de l'interdiction de voyager pour plusieurs pays tiers, le Royaume-Uni, la Suisse et les pays de l'Union européenne, pays considérés comme à faible risque épidémiologique.

Les pays tiers sur la liste violette de la Norvège sont :

  • Australie
  • Nouvelle-Zélande
  • Arabie Saoudite
  • Singapour
  • Taïwan

Pays tiers qui ont été exclus des conseils aux voyageurs, bien qu'ils ne satisfassent pas aux exigences du NIPH :

  • Albanie
  • Azerbaïdjan
  • Bosnie Herzégovine
  • Canada
  • Israël
  • Japon
  • Kosovo
  • Moldavie
  • Monténégro
  • Macédoine du Nord
  • Qatar
  • Serbie
  • Corée du Sud
  • Ukraine
  • Etats-Unis

Le pays a décidé de lever progressivement les restrictions de voyage, supprimant dans un premier temps les conseils aux voyageurs pour l'Union européenne, l'espace Schengen et le Royaume-Uni, à partir du 5 août.

Dans un communiqué publié par les autorités norvégiennes, la ministre des Affaires étrangères - Ine Eriksen Søreide - a déclaré qu'en raison de la situation épidémiologique, les conseils aux voyageurs doivent rester efficaces.

De plus, les données de l'Organisation mondiale de la santé montrent que la Norvège n'a signalé aucun décès lié au coronavirus au cours des dernières 24 heures. Cependant, 357 personnes ont été testées positives pour le virus. Depuis le début de la pandémie, environ 814 personnes ont perdu la vie à cause du COVID-19 et 153.528 XNUMX ont été infectées.

Concernant la campagne de vaccination, le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) révèle qu'environ 56.6% des Norvégiens sont complètement vaccinés, tandis que 87% n'ont reçu que la première dose du vaccin.

Récemment, les autorités norvégiennes ont prolongé la validité des certificats de récupération internes de 6 à 12 mois, permettant aux voyageurs qui ont été infectés par le virus d'être exemptés des exigences de quarantaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.