Nicolae Demetriade a démissionné, Dan Pascariu reste président du conseil d'administration de TAROM, le Belge Christian Heinzmann termine son mandat le 19 novembre 2013

Nicolae Demetriade a démissionné, Dan Pascariu reste président du conseil d'administration de TAROM, le Belge Christian Heinzmann termine son mandat le 19 novembre 2013

3 214

À propos de l'année 1, J'ai écrit un article pour le magazine ANAT en ce qui concerne la situation TAROM. Depuis lors, je prévois que la politique fera sentir sa présence et que les choses ne se passeront pas bien. Depuis novembre 2012, je dis que la gestion privée peut être une bonne solution, mais tout le processus doit être dépolitisé et le futur PDG devrait être laissé à faire son travail.

La situation à TAROM est agitée depuis le début de la gestion privée. Les conflits entre le conseil d'administration et le directeur général sont apparus dès les premiers jours de la collaboration. Au fil des ans, elles ont été amplifiées et Dan Pascariu, président du conseil d’administration de TAROM, "obligé" Christian Heinzmann va signer un acte supplémentaire par lequel le mandat a été réduit à l'année 1.

Il est clair que les intérêts sont élevés. TAROM était et est une entreprise capable de produire, d’être rentable, d’être une source d’argent pour les "garçons intelligents". Cela ressort des déclarations de certains membres du conseil d’administration, de certains hommes politiques impliqués directement ou indirectement dans l’activité de TAROM et des mesures prises par le conseil d’administration au cours de cette année.

Tout s'est terminé hier quand Dan Pascariu et Demetriade présentent un rapport indiquant que le mandat de Heinzmann ne peut être prolongé, et le ministère des Transports aurait invoqué des pressions diplomatiques pour maintenir le Belge au pouvoir. Suite à cette audience, Nicolae Demetriade a démissionné, mais M. Dan Pascariu est resté en poste et a attendu la décision du GMS, décision qui n’est pas encore arrivée.

L'assemblée des actionnaires de Tarom a été reportée car tous les actionnaires n'étaient pas présents. Les représentants de SIF Muntenia, qui ne détient que 0.09% des actions de la compagnie aérienne TAROM, étaient absents et ont même demandé des éclaircissements. À la suite de ces actions, Dan Pascariu reste 30 Days à la tête de CA TAROM.

En regardant les choses sous un autre angle, mon opinion personnelle est que toute cette action a été préméditée par M. Dan Pascariu. Je pense que l'absence de SIF à la réunion du GMS fait partie de la stratégie, de même que la démission de M. Nicolae Demetriade. Mme Ramona Mănescu, ministre des Transports, transfère toutes les responsabilités concernant le PDG au chantier naval de la CAet nous pouvons anticiper le résultat.

Le conseil d’administration se réunira la semaine prochaine pour prendre une décision concernant M. Heinzmann. En l'état actuel des choses, le Belge sera démis de ses fonctions de PDG TAROM. Je pense que son mandat ne sera pas prolongé après le 19 de novembre et je m'attends à ce que M. Nicolae Demetriade soit nommé à ce poste. Il reste à voir ce qui se passera chez TAROM après 19 November 2013.

Le plan ci-dessus serait le plus pessimiste. Le plus optimiste serait que M. Dan Pascariu soit limogé du conseil d’administration et que M. Christian Heinzmann reste directeur général et verra s’il parviendra à atteindre ses objectifs.

Commentaires 3
  1. Mihai dit

    M. Dan Pascariu? pfft ... Pâques, avec petit p! #atat.

  2. Maître RA dit

    Très étrange, j'ai compris que D. Pascariu avait été envoyé pour démissionner, s'il ne serait pas licencié !!! Je vois que les efforts sont durs.

    1. Sorin Rusi dit

      Eh bien, en théorie, c'était le cas, sauf que le GMS ne s'est pas réuni. L'assemblée générale des actionnaires devait le renvoyer du chef du CA.

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.

Ce site utilise Akismet pour réduire les spams. Découvrez comment vos données de commentaire sont traitées.