Le ministère des Finances publiques (MFP) n'a pas (encore) rempli toutes les conditions pour que le prêt garanti par l'État parvienne à Blue Air.

Le ministère des Finances publiques (MFP) n'a pas (encore) rempli toutes les conditions pour que le prêt garanti par l'État parvienne à Blue Air.

1 736
Avion retardé? Vol annulé? >>Demander une indemnisation maintenant<<pour un vol retardé ou annulé. Vous pouvez avoir droit à jusqu'à 600 €.

La compagnie aérienne Blue Air demande aux représentants du ministère des Finances publiques (MFP) de remplir, «de toute urgence maximale», les trois dernières conditions suspensives non remplies et nécessaires à l'octroi de la garantie de l'État par le gouvernement roumain par GEO 139 du 19 août 2020.

Le ministère des Finances publiques (MFP) doit rédiger et émettre l'accord de garantie, initier l'approbation de la décision gouvernementale et émettre la garantie de l'État, informe Agerpres.

Dans une lettre ouverte adressée au gouvernement roumain, Oana Petrescu, directrice générale de Blue Air Aviation SA, affirme qu'un mois s'est écoulé depuis l'approbation formelle de l'acte normatif respectif et sept semaines depuis son approbation en première lecture.

Le Gouvernement a approuvé, par le Mémorandum adopté lors de la réunion du 23 avril 2020, l'octroi d'un prêt de 300 millions de lei à Blue Air afin de couvrir les pertes directes générées par la situation de force majeure engendrée par la pandémie de Covid-19. Dans ce processus, Blue Air a démontré sa capacité à reprendre ses activités à des conditions rentables et à rembourser ce prêt dans un délai maximum de 6 ans.

En récupérant l'activité Blue Air, on obtient un impact sur le budget de la Roumanie, qui est strictement positif. Cela évitera l'effet direct de la faillite de Blue Air sur le budget de l'État de cette année ainsi que l'effet de multiplication négatif sur l'aviation roumaine et l'économie nationale.

Et après avoir reçu le financement, l'entreprise redeviendra un contributeur important au budget de l'État. Une fois le niveau d'activité atteint en 2019, sa contribution au budget dépassera à nouveau 100 millions de lei par an.

1 commentaire
  1. […] Le ministère des Finances publiques (MFP) n'a pas (encore) rempli toutes les conditions pour… […]

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.

Ce site utilise Akismet pour réduire les spams. Découvrez comment vos données de commentaire sont traitées.