Le ministère bulgare de la Santé a approuvé une directive avec de nouvelles mesures sanitaires

0 87

Les gestionnaires de toutes les administrations bulgares doivent organiser le processus de travail, en fixant les heures de travail avec des limites variables et le début de la journée de travail entre 7.30h10 et 50h. Ils sont également tenus d'affecter à distance au moins XNUMX % du personnel, à moins que, selon sur la nature du travail, ce n'est pas possible.

Ces directives sont mentionnées dans l'arrêté du ministre de la Santé, Dr Stoycho Katsarov. « De cette façon, le flux de passagers dans les transports urbains et interurbains à travers le pays sera considérablement réduit, ce qui facilite à la fois le respect des mesures anti-épidémiques et la mise en œuvre d'un contrôle sanitaire efficace. », a déclaré le ministre.

L'arrêté stipule également que tous les employeurs et les autorités, dans la mesure du possible, organisent le processus de travail à distance, permettant à un maximum de 50% des employés de travailler depuis le bureau.

Selon le même arrêté, afin de respecter les restrictions épidémiques imposées, la limitation à 50 % de la capacité de certains sites ou événements peut ne pas être appliquée, à condition que :

  • 100% du personnel de cet événement a été vacciné
  • souffert du COVID-19
  • peut montrer un résultat négatif obtenu après avoir effectué un test PCR pas plus de 72 heures avant d'entrer sur le site.

Cela doit être certifié par un document.

A cet effet, le gestionnaire du site ou l'organisateur de l'événement doit avoir pris une décision et mis en place un service pour admettre les personnes qui ont été vaccinées, qui se sont rétablies d'une infection au COVID-19, ou qui ont un résultat négatif au test PCR.

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.