Les soldats du détachement "Pumas des Carpates" sont arrivés au Mali, à bord d'un avion TAROM.

Les soldats du détachement "Pumas des Carpates" sont arrivés au Mali, à bord d'un avion TAROM.

0 899

Le Boeing 737-800 (YR-BGL) de TAROM a assuré le transport vers le Mali des 120 soldats roumains, qui font partie de la deuxième rotation de la mission de détachement "Carpathian Pumas", en République africaine.

L'avion, piloté par un équipage de la National Air Transport Company, a décollé le jeudi 16 avril de l'aéroport "Henri Coandă" de Bucarest, à Gao, au Mali, et est rentré dans le pays le vendredi 17 avril.

TAROM a opéré un vol pour le ministère de la Défense nationale

TAROM a opéré un vol pour le ministère de la Défense nationale

Le vol a été effectué à la demande du ministère de la Défense nationale et a été réalisé avec le soutien de l'ambassade de Roumanie en Tunisie, de l'ambassade de Roumanie en Algérie, de l'ambassade de Roumanie au Sénégal et du ministère des Affaires étrangères.

"Nous nous trouvons dans une situation qui nous oblige à nous adapter, à la fois individuellement et au niveau de l'entreprise. Pendant cette période, chez TAROM, nous avons essayé et je pense que nous avons pu identifier les opportunités qui permettront de garder nos avions, aussi longtemps que possible, où qu'ils soient dans les airs. Cependant, le transport des militaires roumains au Mali représente plus qu'une nouvelle opportunité, ce fut un honneur de pouvoir leur apporter notre soutien. Je leur souhaite à tous beaucoup de succès dans leur mission et nous attendons avec impatience un retour sain au pays », a déclaré George Barbu, PDG de TAROM.

tarom flight crew malade

Les 120 soldats, partis jeudi pour le Mali, assurent la deuxième rotation du détachement "Carpathian Pumas". Ils participent à la Mission intégrée des Nations Unies pour la stabilisation multidimensionnelle en République du Mali (MINUSMA).

Avant de déménager, les militaires ont effectué une période d'isolement de 14 jours et ont été testés pour l'infection au COVID-19.

Pour le vol de retour vers la Roumanie, l'avion TAROM avait également un militaire de la République de Moldavie, membre de la mission de formation de l'UE au Mali. Après son atterrissage à Bucarest, l'armée a été rapatriée en République de Moldova, avec le soutien des autorités roumaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.

Ce site utilise Akismet pour réduire les spams. Découvrez comment vos données de commentaire sont traitées.