Malte interdit l'accès à tous les passagers non vaccinés contre le COVID-19

0 311

Le ministre maltais de la Santé a déclaré que seules les personnes munies d'un certificat de vaccination britannique ou européen seront autorisées à entrer à Malte le 14 juillet. "A partir du mercredi 14 juillet, toute personne venant à Malte doit avoir un certificat de vaccination reconnu : un certificat maltais, un certificat britannique ou un certificat de l'Union européenne", a déclaré Chris Fearne.

Malte a déclaré qu'elle serait le premier pays européen à fermer ses frontières à tous ceux qui n'ont pas été complètement vaccinés contre le coronavirus. La décision a été prise après une augmentation du nombre de nouveaux cas de COVID-19.

À partir du 14 juillet, seules les personnes munies d'un certificat de vaccination maltais, britannique ou européen pourront se rendre à Malte, suggérant que les touristes des États-Unis et d'autres pays tiers ne seront pas autorisés à entrer.

La seule exception sera les enfants non vaccinés âgés de 5 à 12 ans, qui seront autorisés à entrer à Malte avec un test négatif et sont accompagnés de parents entièrement vaccinés.

Contrairement à d'autres régions d'Europe, l'augmentation du nombre de cas de coronavirus à Malte n'a pas été attribuée à la variante Delta, qui serait plus contagieuse. L'inspecteur de la santé Charmaine Gauci a déclaré vendredi que seuls sept des 252 cas actifs du pays avaient été identifiés comme étant Delta.

Malte a jusqu'à présent enregistré 30.851 420 cas de nouveau coronavirus, avec 79 décès. Malte a été reconnue et reconnue comme une réussite européenne pour sa campagne de vaccination. XNUMX% de la population adulte de Malte a été complètement vaccinée à ce jour.

En conclusion, si vous prévoyez de voyager à Malte, vous devez avoir un calendrier vaccinal complet !

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.