Lufthansa annulera environ 33000 2022 vols en janvier et février XNUMX en raison d'Omicron

2 600

La chute brutale des réservations de mi-janvier à février a entraîné l'annulation de 33000 XNUMX vols programmés par les compagnies aériennes du groupe Lufthansa.



La compagnie aérienne allemande Lufthansa réduira son programme de vols réguliers pour la saison d'hiver d'"environ 10 %" en raison de la variante Omicron. Il existe une incertitude sur les voyages depuis le début de 2022, en raison de nouvelles restrictions imposées par de plus en plus de pays européens et dans le monde.

Dans le même temps, certains des pays Omicron les plus touchés en Europe sont l'Allemagne, la Suisse, l'Autriche et la Belgique, les principaux marchés desservis par les opérateurs aériens du groupe Lufthansa.

Actuellement, le plus grand groupe de compagnies aériennes en Europe, composé de Lufthansa, Eurowings, Austrian Airlines, SWISS et Brussels Airlines, paie environ 60% de tous les vols réguliers avant la pandémie. Le nombre de passagers transportés est la moitié de la période pré-pandémique de 2019.

Le PDG du groupe Lufthansa, Carsten Spohr, a noté que le nombre de vols annulés aurait été beaucoup plus élevé si les transporteurs aériens du groupe n'avaient pas été contraints de payer 18 000 vols inutiles juste pour garantir leurs droits d'atterrissage et de décollage dans les aéroports européens. On parle ici des fameux slots attribués aux compagnies aériennes dans les grands aéroports d'Europe. En vertu du droit européen, les transporteurs aériens doivent assurer un certain nombre de vols sur ces créneaux afin de les maintenir l'année suivante.

Lufthansa est également confrontée à une vague interne de nouveaux cas de COVID-19, qui a entraîné l'annulation de plusieurs vols réguliers pendant les vacances d'hiver.

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.