Les amendes pour PLF seront annulées et l'argent sera remboursé !

0 257

Les amendes appliquées pour non-respect de l'obligation de remplir le formulaire numérique (PLF) d'entrée en Roumanie ne seront plus exécutées, et celles qui auront été payées devront être restituées aux personnes sanctionnées, à leur demande expresse. Les amendes demandées pour ne pas avoir rempli le formulaire étaient initialement comprises entre 2.000 3.000 et 500 XNUMX lei. Ensuite, le gouvernement a réduit le seuil minimum de l'amende à XNUMX lei. La mesure a été adoptée par les parlementaires.

Rappelons un peu comment c'était avec le cirque PLF Roumanie. Dans le contexte de l'émergence et de l'expansion de la nouvelle souche Omicron de Covid-19, le gouvernement a imposé, à partir du 20 décembre, l'utilisation du formulaire d'entrée numérique en Roumanie pour absolument toutes les personnes, tant étrangères que roumaines, entrant dans le pays par voie aérienne, maritime ou terrestre.

Bien que le projet d'ordonnance d'urgence sur le formulaire prévoie une amende de 5.000 2.000 lei pour ceux qui ne fournissent pas les données demandées, le gouvernement a décidé l'année dernière que l'amende serait comprise entre 3.000 500 et 3.000 XNUMX lei. Par la suite, le gouvernement a fixé le niveau de l'amende entre XNUMX et XNUMX XNUMX lei.

Le problème est survenu lorsque les gens ont commencé à être bombardés d'amendes pour PLF, alors que beaucoup d'entre eux se sont conformés à l'obligation des autorités de remplir ce formulaire. Les autorités acceptaient l'idée qu'une grande partie des données ne parvenait pas à la DSP en raison d'une erreur technique ou d'un problème bureaucratique.

Il y avait des problèmes parmi les travailleurs frontaliers, parmi les équipages de conduite, parmi les marins, etc. Ils devaient remplir le formulaire pour chaque retour au pays, ce qui ne s'est pas produit et a entraîné de multiples amendes de plus de 2000 lei.

Par conséquent, le projet stipule que les amendes de contravention appliquées sur la base de l'ordonnance mettant en œuvre le formulaire d'inscription numérique en Roumanie (PLF), non payées jusqu'à la date d'entrée en vigueur de la nouvelle loi, ne sont pas payées. Parallèlement, les sommes d'argent qui ont été versées "sont restituées sur demande, aux contrevenants, dans un délai de 60 jours à compter de la date de la demande", informe profit.ro.

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.