Le groupe Air France-KLM annonce de nouvelles liaisons dans son portefeuille cet automne. Découvrez les nouvelles destinations !

0 199

La suppression des restrictions de vaccination et des conditions beaucoup plus légères pour voyager vers de nombreuses destinations de vacances clés dans le monde a entraîné une augmentation du nombre de réservations et, implicitement, de vols similaires à 2019.

La pandémie a également élargi les horizons des touristes en ce qui concerne les destinations potentielles où ils peuvent passer leurs vacances, de sorte que ces derniers temps, de plus en plus de personnes se tournent vers des lieux exotiques.

Ainsi, pour la saison hiver 2021, le groupe Air France-KLM annonce la mise en place de nouvelles liaisons dans son réseau, principalement vers des destinations balnéaires du monde entier, au départ respectivement de Paris - Charles de Gaulle et Amsterdam - Schiphol.

Destinations de vacances en ville remplacées par des vacances à la plage

Compte tenu des changements d'habitudes de consommation observés dans le monde et de la prédilection pour les séjours balnéaires vers des destinations exotiques, pour la saison hiver 2021 (octobre 2021 - mars 2022), le groupe Air France - KLM annonce la mise en place de nouvelles liaisons dans le réseau existant, ainsi que que les vols de reprise qui avaient été arrêtés dans le cadre de la pandémie.

Zanzibar, Mombasa et Colombo, parmi les nouvelles destinations opérées par Air France et KLM

A partir du 18 octobre 2021, Air France assurera une fréquence de 2 vols par semaine vers Zanzibar, en Tanzanie, une continuation du vol vers Nairobi, la capitale du Kenya. Les vols seront opérés en Boeing 787-9, tout comme ceux vers Colombo, au Sri Lanka, où Air France desservira 3 fois par semaine à partir du 1er novembre 2021, dans le prolongement du vol vers Malé, aux Maldives.

Parallèlement, pour tenter de renforcer sa position au Moyen-Orient, Air France exploitera trois fréquences hebdomadaires pour Muscat, à Oman, à partir du 31 octobre 2021, tandis que vers Dubaï, il y aura jusqu'à 14 vols hebdomadaires à partir du 23 octobre 2021.

Air France répond également positivement à la forte demande de la Polynésie française, de sorte qu'à partir du 3 novembre 2021, la compagnie aérienne proposera jusqu'à 5 fréquences aux Papeete, dans la continuité du vol vers Los Angeles, vols qui seront opérés avec des Boeing 777-200.

Enfin, depuis fin octobre, Air France a également augmenté la fréquence des vols opérés vers Miami, il y aura donc jusqu'à 12 vols par semaine vers cette destination, les routes étant opérées avec des Boeing 777-300 et des Airbus A350.

D'autre part, les partenaires de KLM, la compagnie aérienne qui a effectué le premier vol au monde propulsé au carburant de synthèse en début d'année, étoffent leur réseau avec six nouvelles destinations intercontinentales, à savoir Mombasa (Kenya) - deux vols par semaine ; Orlando (États-Unis) - quatre vols par semaine ; Cancun (Mexique); Bridgetown (Barbade - Caraïbes) ; Port d'Espagne (Trinité-et-Tobago - Caraïbes) - trois vols hebdomadaires vers chacune de ces trois destinations et Phuket (Thaïlande), où il volera quatre fois par semaine avec un Boeing 777-300.

Changement de dates de voyage gratuit pour les vols Air France - KLM jusqu'au 31 décembre 2021

Les représentants du groupe Air France-KLM ont tenu à préciser que chacun de ces vols peut être modifié et reste soumis aux restrictions en vigueur dans chaque pays et région desservis. Ainsi, avant d'effectuer un voyage, il est conseillé aux passagers de vérifier les conditions d'entrée et de voyage pour les pays de destination et de transit, qui sont souvent soumis à des changements soudains au milieu de l'épidémie de COVID-19 encore assez persistante.

Afin de protéger ses passagers des éventuels désagréments causés par les changements apportés par le COVID, les politiques commerciales d'Air France et de KLM sont beaucoup plus flexibles et impliquent un changement gratuit des dates de voyage jusqu'à la fin de l'année en cours, ainsi qu'un remboursement intégral en en cas d'annulation ou d'offrir un bon bonus sur la base duquel des billets et des services peuvent être achetés dans d'autres destinations. Même ce bon peut être converti ultérieurement en espèces s'il n'est pas utilisé par les passagers, ou si la valeur des nouveaux billets est inférieure à celle initialement payée.

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.