La liste jaune établie par la Roumanie est-elle toujours pertinente dans le contexte actuel de pandémie?

0 15.248

Depuis l'été dernier, les autorités roumaines ont décidé de classer les pays selon l'indice épidémiologique rapporté par l'ECDC (Centre européen de prévention et de contrôle des maladies). En d'autres termes, tous les pays qui ont l'indice sur la Roumanie entrent sur liste jaune (la dernière mise à jour de la liste jaune a été réalisé le 22 avril), et tous les pays avec l'indice le plus bas de la Roumanie figurent sur la liste verte.

Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) rapporte un indice calculé sur 14 jours chaque semaine. Par exemple, sur Le 6 mai 2021 a été publié la liste avec l'index épidémiologique rapporté pour la période du 19 avril au 2 mai 2021.

Personne n'a contesté ce critère choisi par les autorités. De juillet à août 2020 et jusqu'à maintenant, hebdomadaire ou bihebdomadaire, la Roumanie a annoncé la liste jaune des pays à haut risque épidémiologique, par rapport à la liste de l'ECDC. Pour tous ceux qui ont voyagé et voyagent depuis les pays de la liste jaune, la Roumanie a imposé une série de mesures restrictives, principalement basées sur la quarantaine.

Pour plusieurs mois, La Roumanie a annoncé qu'elle levait toutes les mesures restrictives pour les personnes vaccinées, et pour les autres, des tests PCR + quarantaine de 10/14 jours sont nécessaires. Cependant, il existe de nombreuses exceptions et, par conséquent, beaucoup peuvent être mises en quarantaine.

La liste jaune de la Roumanie n'est plus d'actualité dans le contexte actuel

Le temps a passé et nous voici en mai 2021, quand il a été constaté que l'indice épidémiologique annoncé par l'ECDC (le nombre de cas pour 100 000 habitants sur 14 jours) n'était plus d'actualité. L'ECDC met à jour l'index épidémiologique sur la base des données communiquées par chaque pays et région autonomes. C'est juste que ce reporting n'est plus unitaire et objectif. Il y a des pays qui ne testent pas et donc annoncent peu de cas, même si la pandémie fait beaucoup de victimes, et ici nous avons comme exemples les pays africains. Dans le même temps, il y a des pays avec un indice élevé, mais ils ont un système de santé très efficace et parviennent à contrôler la pandémie.

Par conséquent, la liste jaune de la Roumanie est-elle toujours pertinente dans le contexte actuel? À mon avis, la Roumanie devrait changer les critères de classification des pays dans le contexte de la pandémie COVID-19. Dans le même temps, il devrait supprimer la quarantaine, bien que l'isolement / la quarantaine ait donné lieu à un combat contre le nouveau coronavirus. La quarantaine a été efficace l'année dernière, au début de la pandémie, quand il n'y avait ni vaccin ni traitement efficace. Mais maintenant, tous les pays européens mènent de vastes programmes de vaccination et les traitements anti-COVID sont efficaces. De plus, beaucoup peuvent contourner la quarantaine en s'en tenant à l'une des exceptions annoncées, cette mesure n'est donc plus efficace.

La Roumanie devrait repenser l'ensemble du système de classification des pays en fonction du risque épidémiologique

La Roumanie devrait repenser l'ensemble du système de classification des pays en fonction du risque épidémiologique, mais aussi des mesures appliquées. Peut-être qu'ils adopteront l'idée "Feu de signalisation" annoncé par le Royaume-Uni, mais avec d'autres mesures. L'UE souhaite un certificat numérique vert unitaire (certificat de vaccination / test / immunisation), qui faciliterait les déplacements vers les États membres de l'UE. Dans le même temps, l'UE veut cela sans quarantaine.

En traçant la ligne, nous concluons que la liste jaune n'est plus pertinente si le critère de départage actuel est maintenu. L'indice ECDC, qui est annoncé tous les jeudis, rapporté à 14 jours, n'est plus pertinent dans le contexte dans lequel les pays en sont venus à signaler et traiter la pandémie COVID-19 différemment. Espérons que les autorités roumaines changeront quelque chose dans la manière dont les pays sont classés par rapport à la pandémie.

L'ANAT a même adressé une nouvelle lettre ouverte à M. Florin Cîțu, Premier ministre et président du Comité national des situations d'urgence et à M. Claudiu Năsui, ministre de l'Économie, de l'Entrepreneuriat et du Tourisme, exprimant sa préoccupation quant à l'introduction de la liste jaune, de certains pays où les touristes viennent en Roumanie et vers lesquels se rendent les touristes roumains.

et César a écrit sur ce sujet! Peut-être que quelque chose va changer! Qu'est-ce que tu penses?

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.

Ce site utilise Akismet pour réduire les spams. Découvrez comment vos données de commentaire sont traitées.