KLM prend des mesures pour lutter contre la propagation du COVID-19

KLM prend des mesures pour lutter contre la propagation du COVID-19

0 3.523

Parmi les premières industries profondément touchées par la pandémie de Covid-19, l'aviation est un domaine qui joue un rôle vital dans l'économie mondiale. Ainsi, les gouvernements du monde entier cherchent à soutenir les compagnies aériennes confrontées à l'insolvabilité sur le dos des restrictions de voyage qu'ils ont imposées. des milliers d'avions au sol.

Actuellement KLM continue d'opérer seulement 10% du nombre régulier de vols. Il applique également un certain nombre de mesures exceptionnelles de sécurité et d'hygiène, conformément aux instructions reçues de l'Organisation mondiale de la santé, de l'Institut national de la santé publique et de l'environnement des Pays-Bas (RIVM) et de l'Association des services de santé publique régionaux néerlandais (GGD).

Parmi les mesures les plus importantes prises par KLM pour lutter contre la propagation du virus COVID-19 et pour fonctionner dans des conditions optimales pour les passagers et les employés figurent:

Assurer une distance de 1,5 mètre entre les passagers pendant le vol

Dans la mesure du possible, KLM s'efforce de maintenir un taux d'occupation de l'aéronef inférieur à la normale afin de respecter la distance recommandée de 1,5 mètre entre les passagers.

Les sièges sont pré-attribués afin qu'il y ait des places libres entre les passagers, conformément aux protocoles de distance sociale. Dans le cas des vols de rapatriement, cependant, le blocage des places n'est pas toujours possible, car la priorité est de réunir le plus de familles possible et de ramener à la maison autant de citoyens bloqués à l'étranger pendant cette période difficile.

Interaction réduite pendant le service à bord

Une autre mesure spéciale prise pour la sécurité des passagers et des employés de KLM se traduit par la minimisation de l'interaction et du contact direct entre l'équipage et les passagers lors des services de restauration à bord. Dans ce contexte, le service à bord est adapté, l'offre de restauration a été simplifiée et les produits seront servis dans des cartons spéciaux.

Hygiène à bord

Pendant les vols, tout l'équipage porte des masques et des gants de protection, et il y a des produits d'hygiène supplémentaires à bord, comme des désinfectants pour les mains. Les avions KLM sont soumis à des processus de nettoyage et de désinfection étendus à l'aide d'agents de nettoyage appropriés, l'air à bord de l'avion est plus sec et rafraîchi rapidement avec des filtres très efficaces pour éliminer les particules et les virus potentiellement dangereux.

De plus, l'horaire de l'équipage de KLM a été ajusté de façon à ce qu'il passe une escale aussi courte que possible, il dispose d'un équipement de protection adéquat et l'une des toilettes lui est destinée exclusivement pendant les vols.

Mesures d'hygiène supplémentaires avant et après l'embarquement

Les efforts supplémentaires au cours de la pandémie se concentrent non seulement sur la sécurité et l'amélioration des mesures d'hygiène pendant les vols, mais également pendant tout le processus d'enregistrement, d'embarquement, de transfert ou de débarquement.

La distance sociale recommandée est maintenue autant que possible, il est constamment rappelé les mesures de sécurité à respecter par chacun, il a été facilité le paiement de toute une série de services par carte de débit ou de crédit.

Dans le même temps, des processus d'embarquement adaptés ont été mis en place, en petits groupes, et des contrôles passagers sont effectués sur une série de vols.

Mesures de prévention et de contrôle des passagers à l'aéroport

Les gouvernements de plusieurs États ont récemment demandé aux compagnies aériennes d'effectuer des tests de santé sur tous les passagers avant l'embarquement. Pour les vols au départ d'Amsterdam vers le Canada, Singapour et la Corée du Sud, les passagers subiront cette vérification supplémentaire. Vérifiez la température avec des thermomètres de lecture à distance. Le contrôle sera effectué par le personnel au sol de KLM en collaboration avec KLM Health Services et le personnel médical de l'aéroport de Schiphol.

Depuis le 17 avril, KLM demande aux passagers au départ de l'aéroport d'Amsterdam Schiphol en provenance de destinations à haut risque de remplir un formulaire contenant des questions sur leur santé et sur lequel ils peuvent se voir refuser l'embarquement si les réponses suscitent des soupçons sur pour la sécurité de ceux qui vous entourent.

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.

Ce site utilise Akismet pour réduire les spams. Découvrez comment vos données de commentaire sont traitées.