KLM annule des vols vers Orlando, Miami et Las Vegas en raison de restrictions

0 87

La décision du gouvernement néerlandais de désigner les États-Unis comme zone à très haut risque épidémiologiquement signifie que ceux qui veulent voyager depuis les États-Unis et sont vaccinés ou ont un certificat attestant qu'ils ont été testés négatifs ou se sont rétablis à la suite de la maladie qu'ils devront s'auto-isoler pendant une période de 10 jours à leur entrée aux Pays-Bas.

La santé et le contrôle du COVID-19 sont essentiels, mais les mesures prises doivent être efficaces et proportionnées. D'autres États membres de l'UE, tels que l'Italie, la France et la Belgique, ont décidé de ne pas modifier les restrictions de voyage pour les personnes arrivant des États-Unis.

La décision du gouvernement néerlandais est un grand pas en arrière pour KLM. En conséquence, KLM est contraint d'éliminer du programme d'hiver les nouveaux vols proposés, d'Amsterdam à Orlando, Miami et Las Vegas - jusqu'à une nouvelle notification. Les voyageurs seront informés à partir de la semaine prochaine.

Nous vous rappelons qu'en juin, KLM a annoncé que opérera des vols vers toutes les passerelles américaines qu'il a servi avant même la crise causée par la pandémie de COVID-19.

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.