videvide

Le Japon fera payer les touristes qui souhaitent gravir le Mont Fuji !

0 85

Le Japon attire les touristes attirés par la culture japonaise, les nombreuses attractions touristiques ou le mode de vie japonais. Elle possède de superbes villes, de charmants villages, de superbes plages et aussi de belles opportunités pour ceux qui aiment faire de bonnes randonnées. Quand on dit Japon, on pense aux cerisiers en fleurs lors du festival du Mont Fuji ou aux temples bouddhistes. À partir de 2024, le Japon veut freiner le développement du tourisme dans certaines régions et veut faire payer les touristes qui envisagent de gravir le Mont Fuji, écrit-il. Time Out.

Le Japon est sur le point d'introduire un péage sur l'un des itinéraires les plus populaires du mont Fuji. Le Yoshida Trail, une boucle de 14,5 km, est considéré comme l'un des moyens les plus sûrs et les plus accessibles pour gravir cette montagne emblématique, mais à partir du 1er juillet 2024, l'ascension ne sera plus gratuite.

Le gouvernement préfectoral japonais de Yamanashi, qui supervise les activités de randonnée sur ce site classé au patrimoine mondial de l'UNESCO, a jugé nécessaire d'introduire ce laissez-passer pour protéger l'environnement.

La montagne a accueilli plus de 221.000 2023 grimpeurs en 4.000. Le Japon limitera également le nombre de personnes gravissant la montagne chaque jour (à 16 00), et il sera interdit de commencer une ascension entre 2h00 et XNUMXhXNUMX du matin.

On s'inquiète également du fait que des randonneurs inexpérimentés tentent l'itinéraire et se retrouvent en difficulté près du sommet, où il y a moins d'installations.

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.