Le retard du vol SAS SK4700, à partir du 7 août, a conduit à l'isolement de 158 passagers

Le retard du vol SAS SK4700, à partir du 7 août, a conduit à l'isolement de 158 passagers

0 6.918

Le 7 août, le vol SAS SK4700, sur la liaison Nice - Oslo, a été retardé de 15 minutes. Selon le nouveau calendrier, il devait atterrir à Oslo vers 00h10.

C'est juste que le problème vient maintenant. La Norvège a annoncé le 6 août 2020 que la France, la Suisse, la Principauté de Monaco et la République tchèque seront inscrites sur la «liste rouge» après avoir franchi le seuil de 20 nouveaux cas de COVID-19 pour 100.000 14 habitants au cours des 10 derniers jours. La mesure viendrait avec l'isolement de 8 jours de tous ceux qui voyagent de ces pays vers la Norvège. La nouvelle mesure est entrée en vigueur le 00 août à minuit.

Nous revenons sur le vol SK4700 à partir du 7 août. Les pilotes savaient qu'un atterrissage à minuit mettrait les passagers à l'isolement. Et ils ont tiré le plus possible pour éviter cet inconvénient, d'autant plus que le vol avait 15 minutes de retard.

Malheureusement, l'atterrissage à Oslo a été enregistré à 00h01, 9 minutes plus tôt que l'heure prévue, mais 1 minute après minuit. Les passagers ont applaudi les efforts de l'équipage, mais malheureusement, les 158 passagers sont maintenant à l'isolement pendant 10 jours.

Le ministre norvégien de la Santé a expliqué que les passagers doivent être placés à l'isolement parce qu'ils sont arrivés à Oslo après minuit, lorsque les nouvelles restrictions d'entrée sont entrées en vigueur. Même avec un temps d'arrêt d'une minute, il n'y a pas d'exception à la loi.

Une autre preuve que chaque minute compte.

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.

Ce site utilise Akismet pour réduire les spams. Découvrez comment vos données de commentaire sont traitées.