Un autre report à l'aéroport international de Berlin Brandebourg

Nouveau report à l'aéroport international de Berlin Brandebourg (BER)

0 252

Du plus grand aéroport de Berlin, Berlin Brandebourg International (BER) c'est devenu le plus grand champ de bataille local. On dirait qu'il aura un autre report. Le BER devait initialement être inauguré le 3 de juin 2012, mais en raison de problèmes avec le système de protection incendie, l’inauguration a été reportée à 17 de mars 2013.

Selon certaines informations, Berlin Brandebourg International (BER) n'ouvrira pas ses portes en mars 2013. Un nouveau report de plusieurs mois a été annoncé. À l'heure actuelle, aucune nouvelle date n'a été fixée, mais les tensions locales ont augmenté.

Suite aux scandales dans la politique berlinoise du premier report de l'ouverture, pour March 2013, un nouveau délai probable avec deux ou trois mois amplifie maintenant le chaos dans lequel le BER est enveloppé. Le ministre fédéral des Transports, Peter Ramsauer (CSU), a confirmé que la dernière échéance d'ouverture, March 2013, n'est plus viable.

Dans de telles situations, les pertes financières sont énormes. Aux coûts initiaux d'environ 2,5 milliards d'euros liés à la construction du REC s'ajouteront, selon les experts, un million d'euros 15 à chaque mois de retard. Les pertes seront supportées par les trois actionnaires de l'aéroport, le Land de Berlin (37%), le Land de Brandebourg (37%) et l'État fédéral (26%).

Et les compagnies aériennes ont de grosses pertes. Plus d'un million de passagers d'Air Berlin, qui ont réservé des vols depuis 3 June 2012, la date d'ouverture prévue de l'aéroport, seront affectés par les changements d'horaires et les réorientations des atterrissages et des décollages sur l'ancien aéroport de Tegel. . Les clients de Lufthansa sont plus nombreux que 500.000.

Outre les pertes financières, il existe également des pertes d’image et de confiance. Et ceux-ci sont difficiles à calculer et à estimer, d'autant plus qu'ils peuvent avoir des effets à long terme et à très long terme.

Aux deux aéroports actuels de Berlin, Tegel et Schönefeld, décoller et atterrir tous les jours sur des avions 700. En raison du premier report, intervenu quelques jours seulement avant la date d'ouverture, les compagnies aériennes ont été obligées d'intensifier leur activité dans les aéroports existants. Tegel peine à faire face à l’augmentation en% du trafic aérien et des passagers de 30.

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.

Ce site utilise Akismet pour réduire les spams. Découvrez comment vos données de commentaire sont traitées.