Ignorez-vous ou obéissez-vous aux instructions des compagnons à bord? Est-ce que vous contestez ceux qui ne les respectent pas?

7 352

Je n'ai pas beaucoup de vols en service actif, mais dans ceux effectués jusqu'à présent, j'ai rencontré différentes personnes qui ont ignoré les messages et les instructions des passagers qui les accompagnaient. Un tel cas que j'ai rencontré sur le vol Bucarest - Timisoara - Bucarest. Un jeune homme jouait au téléphone et a ignoré le message pour le fermer. J'ai pris mon coeur entre mes dents et je l'ai porté à mon attention. Je veux dire, ma sécurité est au dessus de toute autre chose.

Au cours des dernières années 3, votre vol a-t-il été retardé de plus de 3 ou votre vol a-t-il été annulé? Appliquez MAINTENANT pour les dommages légaux jusqu'à € 600!

Il a également écrit sur un événement similaire Maria Vasiliu. Voici l'histoire!

Sur un vol récent entre Chicago et Philadelphie, Melissa Brown était assise à côté d'un jeune passager dont les actions ont peut-être conduit à la chute de l'avion. Aurait-il dû le réclamer ou simplement lui laisser savoir ce qu'il faisait? Comme vous l'avez peut-être deviné, le dilemme concerne un voyageur qui a refusé d'éteindre son appareil électronique.

"Le commandant de bord a fait toutes les annonces avant le vol", se souvient Brown, qui travaillait pour un tour opérateur à Philadelphie. “Les chaises hautes, les tables hautes, tous les appareils électroniques à l’extérieur”.

Ah, mais le 20 et certains passagers à côté d'elle ont eu d'autres idées.

"Tous les jeux auxquels il a joué sur son téléphone portable étaient bien plus importants que les règles que nous devons tous suivre dans l'avion. Il est allé si loin qu’il a caché son téléphone sous son chapeau chaque fois que l’agent de bord passait à côté de lui pour effectuer les derniers contrôles avant de relever la sangle ", a déclaré Melissa Brown. "Le téléphone portable n'a pas été éteint même une fois pendant tout le vol."

La Federal Aviation Administration interdit formellement l'utilisation en vol d'appareils sans fil en raison d'interférences potentielles avec le système de navigation de l'appareil, mais également avec les systèmes de communication. Ce règlement inclut également l’arrêt de tous les appareils électroniques portables, tels que les iPod et les lecteurs de DVD.

Dans l'histoire de l'aviation, il n'y a pas de cas concret d'accident causé par un terminal électronique. Et la réglementation est sur le point de changer. À la fin de l'année dernière, le directeur de la Federal Communications Commission a envoyé une lettre à la FAA demandant une utilisation accrue des tablettes, des lecteurs de livres électroniques et d'autres appareils portables pendant le vol. Pour la plupart des passagers aériens, cette proposition semblait attendue depuis longtemps. Il est difficile de trouver des preuves tangibles que l'utilisation d'un téléphone portable ou d'un iPod pourrait interférer avec le système de navigation d'un avion. Ou conduire à un accident d'avion.

Revenons au dilemme. Que peut faire un passager comme Brown? Si elle demande au jeune homme d'éteindre l'appareil, celui-ci peut devenir hostile. Passer deux heures à côté de quelqu'un qui fait rage ne fait pas rire. Et pourtant, s'il ne se conforme pas? Informer l'agent de bord pourrait en faire un agent agressif.

Je me souvenais également d'une situation d'août 2012, lors du vol Bucarest-Timisoara avec Carpatair, un passager italien ne voulait pas abandonner son ordinateur portable. Elle a continué à écrire des courriels d'une manière gaie. Je lui ai demandé dans toutes les langues qu'il savait arrêter. Au début, on a prétendu qu'il ne comprenait pas très bien ce que nous communiquions, une astuce sur le tableau d'accompagnement laissant l'écran bas au moins au moins une fois 4. Avant l'annonce de l'atterrissage, me sentant sur le côté et le regard effrayé d'un homme âgé, j'ai décidé (bien que ce ne soit ni éthique ni bon sens) d'adopter une attitude. Quelques secondes avant que le nouvel e-mail ne commence à être rédigé, je tendis la main pour "mieux asseoir mon sac à main sous le siège avant" et appuyai "accidentellement" sur le bouton d'alimentation de l'ordinateur portable. Élégamment, je me suis excusé et l'Italien a approuvé avec un sourire. J'ai vu le vieil homme respirer légèrement. Je pense que c'était son premier vol.

Pour choisir de ne rien dire, vous êtes incontestablement complice d'une violation de la loi fédérale. Une ancienne loi fédérale, mais toujours une loi. Quand dites-vous quelque chose sur le comportement d'un autre passager? Par exemple, devriez-vous immédiatement "chasser" un étranger qui se trouve près de vous lorsqu'il desserre sa ceinture avant d'arrêter complètement l'avion? Ou attendez-vous que quelqu'un mette clairement la vie des autres passagers en danger?

Où puisez-vous la ligne? C'est la question!

Commentaires 7
  1. Christian Vasile dit

    Vous pouvez utiliser des appareils électroniques, tels que des iPod, des liseuses numériques ou des ordinateurs portables, une fois les procédures de décollage terminées et avant le début des procédures d'atterrissage. Vous devez utiliser ces appareils après l’affichage pour porter la ceinture s’arrête pour la première fois. Les téléphones portables sont interdits pendant tout le vol, c'est vrai.

    Est-ce que je ne comprends pas le problème avec un passager qui a écrit des courriels qu'il n'a probablement pas envoyés parce qu'il n'avait pas Internet?

    Qu'en est-il de celui qui joue au téléphone, s'il s'agissait d'un téléphone avec "Mode avion", là encore, je ne comprends pas le problème?

  2. Sorin dit

    Le message est clair ... Gadgets fermés. Oh, maintenant que les gadgets ont été supprimés, ils peuvent arrêter la connexion GSM ou certaines communications ... une autre histoire. La législation n'a pas encore changé.

    Vous ne savez pas comment le téléphone est configuré, quel ordinateur portable il a etc. Je sais que cela ressemble à de la paranoïa, mais ce n’est que dans 2013 que l’on discutera de la libéralisation des gadgets à bord des avions et de la libéralisation générale des avions dotés de systèmes de communication spéciaux. L'Internet sera disponible sur de plus en plus d'avions et de compagnies aériennes.

  3. Christian Vasile dit

    Non, le message indique que tous les gadgets doivent être éteints "pendant le décollage et l'atterrissage" et que les téléphones portables et les appareils de ce type doivent être maintenus en mode Avion ou éteints tout au long du vol. Des appareils comme les iPod ou les liseuses électroniques sont autorisés pendant le vol.

  4. facilité dit

    Les compagnies aériennes exigent que les gadgets soient fermés UNIQUEMENT pendant les phases de décollage et d'atterrissage ou lorsque le signal de couplage de ceinture de sécurité est allumé simplement pour que les passagers soient réceptifs à ce qui se passe et puissent être facilement communiqués le cas échéant. un événement imprévu, sinon ce n’est pas un problème de fermer votre ordinateur portable, votre téléphone, votre tablette ou tout ce que vous voulez. Cela n’a rien à voir avec les ondes de transmission, considérez-les comme des compagnies aériennes qui vous proposent des vols sans fil en vol (par exemple, certains vols de Norwegian Airlines).

  5. Sorin dit

    En ce qui concerne l'internet à bord de l'avion, certains équipements spéciaux sont montés et une isolation est réalisée concernant le système électrique de l'avion. Il existe de nombreuses entreprises qui offrent maintenant Internet à bord des avions et ce sera généralisé.

    En conjonction avec la loi fédérale aux États-Unis, il est nécessaire d'arrêter les gadgets tout au long du vol. Il est vrai qu’il n’ya pas eu d’incidents dus à des gadgets, du moins jusqu’à présent. Mais il faut aussi prendre en compte le comportement étrange des batteries Li-ion sur les compteurs 10 000. Voir aussi le cas des avions 787. Il y a encore des études sur ces questions.

    L'idée de l'article était liée à la législation et à sa conformité ... Que vous sanctionniez les passagers qui ignorent ces règles ou non!

  6. Nicky Predescu dit

    Je lui dis de voir son propre travail, nous serions tous plus heureux et moins stressés comme ça.

  7. Sorin Rusi dit

    Oui? Eh bien, alors je dis d'allumer une cigarette dans l'avion, à côté de vous, pour voir combien vous me soutenez dans un vol de 3 heures. En fin de compte, je peux ouvrir mes gadgets 2-3 et je vous les présente. Ce sera confortable, je pense :).

    Si nous devons nous voir, cela signifie limitation dans l'action, isolement ... Je n'aime pas vivre dans l'isolement :) et ma vie est avant tout. Il serait donc bon d'agir lorsque nous constatons une illégalité, que ce soit dans l'avion ou au sol ...

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les spams. Découvrez comment vos données de commentaire sont traitées.

Chinois (traditionnel)EnglishFrançaisAllemandItalienPortugaisroumainRusseEspagnolturc