La grève du STB se poursuit au cinquième jour : les négociations ont échoué ! STB recrute !

0 330

Lundi est le cinquième jour de grève à la Bucarest Transport Company (STB), après l'échec des négociations. Cependant, certains moyens de transport de l'entreprise sont sur les routes. 20% des conducteurs et des blessés ont conduit dans les rues de Bucarest.

Directeur STB, Adrien Crit : "Nous avons informé tous les employés de leurs devoirs, nous avons déposé des plaintes pénales contre ceux qui ont déclenché la grève illégale.

Nous appliquons tout ce qui est écrit dans le Code du Travail contre les salariés qui n'ont pas exercé leurs fonctions. Des listes sont faites de personnes qui ont violé la convention collective, il faut remédier à la situation. Ceux qui ne sont pas présents au travail pendant trois jours consécutifs verront leur contrat de travail résilié. Nous voulons du personnel de qualité, nous serons plus sévères dans la sélection du personnel. Les salaires en STB sont motivants.

Il y a des milliers d'employés, je ne dis pas qu'ils vont tous partir. Nous allons lancer une enquête disciplinaire, je ne le ferai pas. Elle sera analysée au cas par cas. Il existe des listes de ceux qui ne se sont pas présentés au travail. Après vérification, des commissions d'analyse sont faites, les employés sont prévenus et nous faisons ce qui est écrit dans le contrat. 

A 7 heures, le rapport officiel de la STB indiquait que 148 bus, trolleybus et tramways sont en service, sur les 697 prévus. La plupart de ceux qui ont renoncé à la grève le cinquième jour sont les chauffeurs de trolleybus, les moins nombreux - les chauffeurs de bus.

Une autre tentative de négociation a échoué avant qu'elle ne puisse commencer. Vasile Petrariu, le leader des syndicalistes, a annoncé qu'il n'irait pas, à 9 heures, aux entretiens avec le réalisateur Adrian Criț.

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.