La Grèce a imposé de nouvelles restrictions aux personnes non vaccinées

0 398

Depuis le 13 septembre, de nouvelles restrictions ont été imposées à la Grèce pour les personnes qui n'ont pas été vaccinées contre le COVID-19, selon le journal Kathimerini. Ces nouvelles mesures incluent la nécessité pour les travailleurs non vaccinés de se faire tester une à deux fois par semaine et de permettre l'accès à certaines zones fermées uniquement à ceux qui ont été vaccinés ou peuvent prouver qu'ils ont contracté le coronavirus au cours des six derniers mois.

Ces mesures seront en vigueur jusqu'au 31 mars 2022.

En vertu des nouvelles règles, tous les travailleurs du secteur privé ou public qui n'ont pas de certificat de vaccination ou qui ont récemment contracté la maladie doivent subir un test rapide une fois par semaine.

  • Deux tests par semaine doivent être effectués par des personnes travaillant dans l'enseignement, le tourisme, les restaurants, les cafés, les bars et les loisirs, ainsi que pour les écoliers et les étudiants.
  • Les tests seront effectués par des laboratoires privés, et leur coût de 10 euros sera à la charge de la personne testée.
  • Les tests seront gratuits uniquement pour les étudiants.
  • Les personnes non vaccinées ne pourront entrer dans les cinémas, théâtres, musées, sites archéologiques et gymnases que si un test rapide négatif est effectué 48 heures avant la visite.
  • Les masques seront obligatoires pour tous les lieux publics et les espaces extérieurs bondés.
  • La confirmation de la présence d'un vaccin ou d'une maladie, ainsi qu'un test rapide dans les 48 heures sont également requis pour les déplacements longue distance, que ce soit par voie aérienne, ferroviaire, maritime ou terrestre.
  • Les tests doivent être effectués par des personnes de plus de 12 ans.

Les vaccins sont fournis gratuitement à toute personne âgée de plus de 12 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.